Backseat Of My Mind

5 Fév

Voilà, j’ai envie de faire un article à l’ancienne. Ceux où l’on raconte toute sa vie juste pour dire qu’une chanson est bien. Ça me manque un peu de ne pas m’étaler dans des considérations douteuses envers la musique. Mais en même temps, cela doit vous énervez de voir autant de connerie dans un seul article (fautes d’orthographe comprise…Ouai sans « s »). Malheureusement, c’est une dictature et je suis Mao.

Samedi, je vais voir les Islands à la flèche d’or avec The Tatianas. Il est toujours très choquant d’entendre des copies de groupe que l’on aime. Car voyez-vous, Tatianas = Dirty Pretty Things ou plutôt Carl Barât. Même les intonations de la voix sont à l’identique de ce cher Carlos. C’est comme se retrouvé à la convention des fan des sosie de Johnny Haliday…Oui, je vous l’ai dis : CHOQUANT. Preuve là. Puis on a décidé de rester toute la nuit, en espérant que l’on aura pas a subir les caprices d’un DJ pseudo hype-tektonick. Les Islands, surprenant de ne pas les voir à la maroquinerie ou au Trabendo. Gratuit qui plus est! Je suis bien curieuse de voir ce que ça donne tout ce méli-mélo-n’importe-quoi-trop-drôle sur scène. Allez, je ferais bien une review si je trouve le courage.

Puis, finalement, je n’ai pas grand chose à raconter. Pauv’fille va! Allez aux albums! (ps : je modifie le barème pour plus de précision)

ALBUMS :

[♥♥♥]The Bird And The Bee – « Ray Guns Are Not Just The Future« 

Il est vrai que, de nature, j’aime The Bird And The Bee, il est donc assez logique que leur nouvel album me plaise. Ceux qui n’aimait pas les niaiseries de ces deux là, ne sont pas près à se réconcilier avec. On écoute l’album d’une traite (bien qu’il soit plutôt long), la voix nous porte(je soupçonne Lily Allen d’être passé par là tant les voix se ressemblent par moment…Oui, je sais l’oiseau la produit…justement!), les rythmes mélodieux nous glisse tout au long de l’album. On en ressort apaiser. On aime tout simplement. On ne sait plus trop bien laquelle est marquante car tout ce suit et s’assemble avec une harmonie rare. J’ai cru lire que cette album était prêt depuis bien longtemps. Je n’en sais pas vraiment plus. Dans tous les cas, j’ai l’heureuse surprise de retrouver Polite Dance Song, LA chanson avec Man. Les influences sont variés mais ni trop marqués ni trop niées. Pour conclure avec ce paragraphe complètement désordonné, je dirais que cet album est avant tout un équilibre, une sorte d’harmonie immuable, presque figés, comme une œuvre d’art que l’on parcours des yeux sans vraiment sans lasser, essayant en vain d’y comprendre un sens, on se contente, alors, juste de ressentir. Ce n’est pas plus mal. Album zen. J’aime beaucoup. Superbe. Magnifique. A écouter. Great.

————————————–

[♥♥] Lily Allen « It’s Not Me, It’s You« 

Lily Allen, la coquine je dirais presque. Je n’avais pas vraiment aimé son premier album. Je crois que trop de Smile m’avait dégouté de sa voix hypersucrée, j’ai surement tord on m’en dit que du bien. Enfin, tout ça pour dire que pour la comparaison intra-discographie, je ne suis pas une référence.Cependant de ce que j’ai pu écouté, de mes souvenirs, il me semble que It’s Not Me, It’s You soit bien moins « urbain » que sont prédécesseur, plus pop, plus délicat aussi. Lily Allen pourrait paraitre plus niaise, plus petite fille mais à vrai dire, l’album ne donne pas cette impression. Peut-être que je ne veux pas me l’avouer mais il y a comme une candeur contre laquelle je n’éprouve aucune haine. Comme une petite fille qui chanterait sa chanson préférée à Jacques Martin. Bien sur, parfois, les rythmes sont plus affirmés mais rien de très « persistance » . Je ne suis pas franchement convaincu par cet album, il n’est pas mauvais mais bien trop « planplan » pour être intéressant. Certains titres sortent du lot..mais je crois que le meilleur a déjà été dévoilé. En extrait, je vous épargne les chansons maintes et maintes fois entendus même si ce sont les meilleurs.

————————————–

[♥♥] Chairlift« Does You Inspire You« 

Chairlift…Bien sur, tout le monde connait Bruises, titre servant la pub du dernier Ipod. Qui ne l’a pas déjà entendu. Et pourtant personne ne parle de Chairlift. A vrai dire, moi-même, je n’ai jamais pensé à écouter l’album avant que Charlotte ne me rappelle à l’ordre. Puis il y a eu Evident Utensil, puis…Explosion de bonheur dans le ciel. Peut-être ais-je tout bêtement raté le buzz, il est même très probable que ce soit le cas. En écoutant l’album, je ne comprends toujours pas la ressemblance avec les MGMT mise à part les tubes provocant une addiction incontrôlée, l’ambiance n’y est pas du tout la même. Il y a quelque chose de serein(surement la voix) de mure a contrario  des synthés vrombissant des deux autres new yorkais. Does You Inspire You déclenche chez nous comme une paix intérieure(Ouai, avec The Bird And The Bee, on souhaiterait tous la paix dans le monde). La composition est à la fois sophistiqué mais parfaitement accrocheur. L’ambiance y est androgyne, troublante par moment, mais toujours sur une ligne directrice parfaitement tracée et suivie. Pourtant leur musique est loin d’être prévisible. Je vais parlez geek, mais pour ceux qui connaisse le groupe facebook « Pour ceux qui ont peur que le stock de mélodies s’épuisent un jour »…Et bien, cet album nous dis exactement ce que l’on veut entendre, il est loin d’être épuiser! Marre des synthés sur représentées, des guitares criardes, des voix de jeunes adolescents en mal d’amour…Chairlift nous propose l’alternative de luxe. Un album parfaitement dosé donc. Un Véritable bijoux découvert sur le tard mais je dirais ce que dirais toutes les grand-mères qui viendraient à connaitre Chairlift : Vaut mieux tard que jamais. Et merde, c’est bien trop bon. Vous êtes obligés de l’écouter, car, là, maintenant je vous le dis, vous seriez un inculte de ne pas le faire.Allez, un défaut tout de même : je n’aime pas le faite de finir obligatoirement par les chansons calmes. Peu d’originalité sur ce coup là. Toutefois, je vous dirais, que, ça ,on s’en fout en fait.

En correction

Publicités

4 Réponses to “Backseat Of My Mind”

  1. MrMeuble février 5, 2009 à 7:11 #

    Moi ya na pas comprendre. Vendredi selon le site de la flèche d’or, et soundofviolence qui est partenaire, c’est
    Live : GRAMMATICS (Dance To The Radio/Uk)
    Live : PULLED APART BY HORSES (A 4-piece/Uk)
    Live : THE AIRBORNE TOXIC EVENT (Majordomo/Us)
    Live : THE NEW GOVERNMENT (Liban)

    Kezako Islands ? Parceque si ils sont bien là et gratuit c’est à ne pas manquer !!!

  2. Axeley février 5, 2009 à 7:20 #

    Ahh oui…non non c’est Samedi, je me suis trompée de jour. Oui tout gratuit (avec la conso obligatoire comme même) 😀

  3. Louis février 6, 2009 à 2:37 #

    Pourquoi Island n’est pas en gras?

    Bon pour tes amis, fais les boire avant d’aller au concert elle ne pourra que succomber au charme du groupe!

  4. Axeley février 6, 2009 à 12:25 #

    Alors là bonne question…pourquoi Islands n’est pas en gras…
    Et…Ouais, j’y travaille actuellement pour mes amis. 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :