kings of convenience @ Bataclan (11/11/09)

16 Nov

I’d Rather Dance With You, Definitely.

4100555500_697898df83

Par où commencer. Peut-être par la file d’attente interminable, ou la bière goulument avalée ou peut-être bien, tout simplement, par le commencement, My Ship isn’t Pretty. Pas de première partie ce soir, ou du moins une auto-première-partie auto-assurée par les Kings Of Convenience en personne. J’aime énormément ce groupe et c’est avec une certaine quiétude que je me suis rendu au Bataclan, car  qu’importe la tenure du concert cela aurait été difficile de me décevoir. Nos deux grands gaillards s’installent tranquillement. La première chose qui marque est l’authenticité des voix ; on aurait presque pu mettre le disque, la qualité du son, de ces voix est identiques. Je dis presque car ce n’est pas du tout la même chose ; on peut d’ailleurs se demander comment des chansons aux aspects parfois simplistes peuvent elles être aussi belles et complexes. L’auto-première partie passe bien vite ; déjà 30 min d’écouler. Durant lesquelles 24-25, Singing Softly To Me ou encore l’incontournable Mrs Cold resplendiront aux yeux ébahis du public. Une petite équipe se forme, composé d’un brillant violoniste et  un contrebassiste. Tout deux sauront toujours où se placer sans gêner ou disparaitre. De vrais pro quoi. Erlend Oye fera un peu son clown, racontera quelque blagues qui agrémenteront toujours d’humour ces quelques mélodies folk. Mrs Cold achève donc cette première partie du concert. 20 min de pause.

Ils sont de retour tout souriant avec Until You Understand. Le Set s’intensifie de chanson en chanson. Cependant, c’est sur Rule My World que je comprendrais réellement ce qu’implique un concert des Kings Of Convenience. Une chanson que j’ai écouté quelques fois, sans plus, sympathique mais rien d’innovant, se transforme en une chose presque indescriptible ; si énorme, si majestueux qu’on ne sait presque plus où se mettre. Un4100567968_1c90a1b272 frisson me traverse lorsque qu’Erik commence les chœurs, puis ce violon, de quoi vous en faire chialer. C’est si beau que je n’arrive même pas croire que je suis là. Merde, j’avais presque oublié pourquoi j’allais à des concerts.On enchaine directement avec le tube Boat Behind. Je me suis dis qu’il fallait peut être arrêter de sourire maintenant, mes joues me lance mais rien à faire, c’est plus fort que moi. Ce fut magistral, du grand art…que peut on dire de mieux? Toxic Girl me refroidis légèrement mais en suivera une chansons sur Justin Timberlake tout à fait remarquable (voire ABSOLUMENT LA VIDEO!). Puis, vient, finalement, l’inébranlable « I’d Rather Dance With You« . Erlend danse, nous le suivons avec ardeur. Chantons tous…. »…getting into the swing, getting into the swing…..« . Voilà, que le set ce termine. L’hécatombe : il n’y a plus de douce musique pour guider nos pensées. La foule s’exclame et réclame un rappel.Heureusement, un rappel est prévu, ils reviennent donc assez vite avec Know-How puis…d’un coup d’un SEUL!  FEIST en personne vient assurer sa partie. Énorme surprise donc! Je ne rêve alors plus qu’une chose : Build Up. Et c’est Build Up qui suit…Aussi beau et unique que je l’aurais cru. La partie vocale de Feist est tout simplement incroyable, une telle voix est presque surréaliste. C’est avec cette touche féminine que les Kings Of Convenience finiront ce concert.

4099803543_c3dd2d174d

Je ne sais pas trop quoi vous dire d’autre. Les gens qui pensent que c’est de la musique d’ascenseur ne se rendent pas vraiment compte à quel point cette musique est unique et magique. On regrettera seulement Weight Of My Words et Gold In The Air Of Summer.C’est essentiel de comprendre que les Kings of Convenience c’est avant tout deux personnages extrêmement sympathique avec lesquelles ont passe un moment musical unique, presque intime. Ce concert c’est comme un secret entre eux et nous. Ce fut juste inoubliable. Merci.

Setlist :

My Ship Isn’t Pretty
24-25
Me In You
Cayman Islands
Love Is No Big Truth
I Don’t Know What I Can Save You From
Singing Softly To Me
Stay Out Of Trouble
Mrs Cold
[Break]
Until You Understand
Homesick
Renegade
Misread
Rule My World
Boat Behind
Toxic Girl
What If Justin Timberlake?
I’d Rather Dance With You
[Rappel]
Know How ft. Feist
The Build Up ft. Feist

Singing Softly To Me

[Youtube=http://www.youtube.com/watch?v=BhUHcvVZoeI]

Mrs Cold

[Youtube=http://www.youtube.com/watch?v=lCTFRMNStAw]

Rule My World

[Youtube=http://www.youtube.com/watch?v=g5b6nLGNbxk&feature=related]

Boat Behind

[Youtube=http://www.youtube.com/watch?v=duHrxrYqTEY]

What If Justin Timberlake

I’d Rather Dance With You

[Youtube=http://www.youtube.com/watch?v=hv3Aa2UwhAk&feature=channel]

Build Up

[Youtube=http://www.youtube.com/watch?v=ZcbWUdLJ4QM]

Merci aux personnes qui ont pensé à filmer, vous faites bien chiez pendant les concerts mais qu’est-ce qu’on vous aime au fond…

Pix : Le Hiboo

Publicités

4 Réponses to “kings of convenience @ Bataclan (11/11/09)”

  1. automatic d. novembre 16, 2009 à 11:40 #

    j’ai toujours aimé les kings of convenience, je dois dire que j’ai pas trop accroché avec le dernier album mais je possède Riot on en Empty Street depuis un bon bout de temps et je me souviens ma petite excitation quand j’étais allé l’acheter à la Fnac. Ils ont quelque chose de très spécial, moi je valide mon amour pour eux et j’engage les 5000 euros.

    voir Feist arrivé d’un coup d’un seul je crois que je serai tombé à la renverse.

    je me souviens aussi la première fois que j’ai entendu The Whitest Boy Alive de m’être dis: nooon mais cette voix, on me fourvoie pas, Kings of Convenience.

    En bref je me tais.

    x

  2. Axeley novembre 17, 2009 à 10:53 #

    Et bien moi aussi je t’avoue que je n’avais pas vraiment accroché à Declaration of dependance puis, on l’écoute une ou deux fois car c’est quand même jolie, puis 7 ou 8 fois car ça commence à être franchement beau….puis on connait la suite. Mais bon dans tous les cas c’est dure de haire un tel groupe. Beaucoup trouvent que ça ressemble au Simon&Garfunkle, mais je n’arrive pas à trouver la réelle ressemblance, mise à part le duo de voix et la masse capillaire…M’enfin bref.

    Oui, l’apparition de Feist d’un coup d’un seul nous a un peu tous mis sur le cul….enfin surtout écouté Know how et build up avec elle c’est juste inédit incroyable, génialissme…

    Les Whitest Boy Alive c’est juste l’electro parfait : bon rythme, belles mélodies = La classe.

    Mince, j’en ai trop dis…

  3. Gildan février 3, 2010 à 10:37 #

    Pareil, Axeley ! Cela fait 1 mois que je n’ai rien écouté des KingsOfC ! Et hier j’ai replongé…
    Le Bataclan était juste magique, et Feist, la bonne surprise !
    Enfin vite, vite qu’ils reviennent en concert en France.
    Et puis plus vite, un nouvel album…
    A+, Axeley. Sympathique chez toi !

  4. Axeley février 7, 2010 à 11:59 #

    Oui, je n’arrête pas d’y penser! C’est l’un de mes meilleurs concerts je crois bien!
    En tout cas, s’ils reviennent je prend ma place sans réfléchir 🙂

    Et bien tu es le bienvenu chez moi!++

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :