Archive | Albums RSS feed for this section

The Suburbs

25 Juil

Je vous avouerais que pour l’instant, je ne suis pas totalement convaincue. Bien sur, il me faudra bien plus l’écouter pour donner un quelconque avis mais The Suburbs a du mal à défoncer bien qu’il soit composé d’excellents éléments. Je ne le comprends tout simplement pas : Pourquoi est-ce si long? Pourquoi malgré toutes ces belles chansons l’album ne fonctionne-t-il pas? Pourquoi? Bon et bien, je ne sais pas…

ICI >>> http://voluume.fr/?p=7287

Arcade FireWe Used To Wait

Arcade FireSprawl II (Mountains Beyond Mountains)

Flaws

19 Juil

J’ai finis par écouter le nouvel album des Bombay Bicycle Club. Finalement, je crois qu’il n’est pas si changeant que ça. Sous ses faux-airs de Pop/folk décontractée (on a tous sentit le Devendra latent sur My God) les mêmes forces et les mêmes faiblesses persistent encore et toujours. Bizarrement, je crois que c’est ce coté imparfait qui fait tout leur charme de BBC. « Flaws » se déroule avec facilité, les mélodies sont douces et efficaces, la voix posée, la guitare acoustique en main…Mais Sufjan sort de ce corps (Many Ways)! Certains pourrait être déçue de la tournure que prennent ces jeunes garçons mais je pense sincèrement qu’ils ont choisis la bonne voie. On sentait déjà  sur »I Had The Blues But I Shook Them Loose« , une certaine limite de leur pop électrique ; certainement, on-t-il besoin de temps avant de pouvoir produire quelques chose aussi flamboyant que leur premiers EP. Mais en fin de compte, je pense que c’est l’un des seuls jeunes groupes à avoir saisi leur limite et agi en conséquence. Tout doucement, les BBC  délimitent leur univers, posent des marques et aménage leur espace.  Il est vrai que « Flaws » reste un peu léger, mais qu’importe, ce n’est qu’un début : ces gars là ont toute ma confiance.

Bombay Bicycle ClubIvy & Gold

Bombay Bicycle ClubLeaving Blues

Bonus: Bombay Bicycle ClubSixteen
Incontournable.

Video:

Flaws

[Youtube=http://www.youtube.com/watch?v=W5LG1ZMIu6M]

Rinse Me Down

[Youtube=http://www.youtube.com/watch?v=P6D3aexEZIs]

Ivy & Gold

[Youtube=http://www.youtube.com/watch?v=WK2fWmsBUzk]

Oh Man!

27 Mai

Lecteurs, lectrices, J’ai enfin trouvé des albums intéressants! Ces temps-ci ont été un peu chaotique niveau album, ca vacillait entre le potentiellement bon, moyen ou tout simplement médiocre. Bref, là c’est presque que du bon, promis.

[♥♥♥♥♥] Born Ruffians – « Say It »

Encore une fois, Born Ruffians m’a conquise. Toujours un peu fou, toujours aussi sublime, Say it n’a peut être pas la perfection incarnée de Red, Yellow & Blue, mais en a largement le potentiel, voire même plus de portée que son prédécesseur. Un peu plus sensible, peut-être un peu plus dompté, Say it, vous promets de belles émotions et  un très bon souvenir. Dans tous les cas, je vous laisse quelques extraits, excellents, bien sur.PS: ils se battent tous pour le top de la plus moche pochette, ou quoi?

Born RuffiansOh Man
Born RuffiansNova Leigh

[♥♥♥♥] Uffie – « Sex Dreams and Denim Jeans »

Cela faisait treeeeees longtemps que l’on attendait Uffie sur un album. Personnellement, je m’étais lassé de tous ces morceaux jetés dans le vide sans but. Sex Dreams and Denim Jeans enfin leaké ,nous pouvons enfin découvrir que vaut vraiment Uffie. L’album est en fait assez mitigé. Dans l’ensemble, nous avons affaire un album assez bien bâti, efficace et ingénieux mais qui a très bizarrement que peu de points forts. J’entends par là, que beaucoup de morceaux se confondent et passent un peu inaperçues face à de grosses machines tubesque déjà bien mures. J’insiste pourtant sur le fait, que je pense que cela reste un bon album, pouvait juste mieux faire.

UffieIllusion Of Love (Ft. Mattie Safer)

UffieNeuneu

[♥♥♥♥] The Narcoleptic Dancers – Not Evident EP

C’est rare pour un jeune duo tel que The Narcoleptic Dancers, de produire des sons pop/folk aussi efficaces et bien conçues .  Il n’y a qu’un seul point noir sur ce magnifique EP : un petit coté de déjà-vu, un peu trop dans « l’air du temps ». Je reste impressionnée par leur performance mais attend avec impatience un album.

..

The Narcoleptic DancersNot Evident

The Narcoleptic Dancers – Unique Tree

Stornoway – « Beachcomber’s Windowsill » (2010)

20 Mai

J’hésitais à faire une chronique sur l’album de Wild Nothing qui comme Beachcomber’s Windowsill,  donnerait envie à n’importe qui de gambader nu dans un champs de blés. Malheureusement, « Gemini » (WN)  reste légèrement plus faible. Le style y est moins affirmé malgré un potentiel certain que l’on n’oubliera point. La raison de cette article est en fait Stornoway. Si ça vous dit quelque chose, c’est que vous avez certainement déjà entendu « Zorbing » ou encore « On The Rocks » quelque part par là. Beachcomber’s Windowsill est un album efficace doté de mélodies pop accrocheuses qui réjouiront les popovor (N. d. B : oui, j’ai osé le réutiliser.   Ne pas confondre avec les popophile ou plus communément appeler les popobeauf, les blasphémateurs de Seven Nation Army ). Cependant, les Stornoway se démarquent de la masse  par un étrange sortilège , une alchimie parfaite entre leur jeunesse et un talent déjà bien  remarquable. On passe d’une mélancolie qui vous crève le cœur à une euphorie rayonnante et éphémère, en quelques chansons, en quelques notes. Certes, les Stornoway n’ont rien inventés et ne marqueront sans doute pas l’histoire de la musique, mais tant qu’ils sont là, ils rayonnent. Au moins le temps d’un été ; nous pourrons savourez ce cri juvénile, cette contemplation de l’instant ; l’occasion  de se retourner et voir à quel point c’était beau. A consommer tout de même avec modération : la pop, c’est une sucrerie merveilleuse mais un abus pourrait être fatal à ce beau, mais malgré tout fragile, bijou qu’est Beachcomber’s Windowsill.

Tracklist :

  1. Zorbing
  2. I Saw You Blink
  3. Fuel Up
  4. The Coldharbour Road
  5. Boats And Trains
  6. We Are The Battery Human
  7. Here Comes The Blackout
  8. Watching Birds
  9. On The Rocks
  10. The End Of The Movie
  11. Long Distance Lullaby

I Saw You Blink

[Youtube=http://www.youtube.com/watch?v=AfI_dcH1d9U&feature=related]

Total Life Forever

23 Avr

Je tenais absolument à faire un article sur cet album. Un vrai article je veux dire. Television Rules The Nation reprend donc du service. De toute manière, je pense que je ne serais jamais sur de mon avis sur cet album. Affaire pas tout à fait classée donc.

FoalsMiami

FoalsWhat Remains

Don’t You Want To Share The Guilt?

18 Avr

Kate NashMy Best Friend Is You


Kate Nash, le nom qui fait peur. Made Of Brick n’était pas des plus digestes, et la tendance vocale niaiseuse de cette chère Kate ne faisait qu’aggraver son cas. Puis, sans même trop y réfléchir, j’écoute My Best Friend Is You (nom, qui vous donne vraiment envie, n’est-ce pas?). Le résultat? Un album plus amusant que je n’aurais cru, moins énervant que son prédécesseur. Il n’est absolument pas parfait, l’ensemble reste, en réalité, assez hétérogène et manque de ligne directrice stable. Ce que l’on peut toutefois retenir de My Best Friend Is You, c’est une réelle évolution dans le style de Kate Nash, un effort de recherche, une envie d’atteindre un but qui reste malheureusement bien obscur à ce stade. Ça ne sera pas l’album du siècle, mais la performance est notable. J’écoute désormais Kate Nash avec plus d’attention et sa voix me parait presque agréable. Puis, lorsque l’on  me propose des titres aussi Loscampesinosiens, je craque forcément.

Au Revoir.

13 Avr

Lecteur, lectrices,

Nous sommes dans un tournant dans lamusiquequejaime. Et oui, ainsi arriva les derniers soupires des projets de Mike Skinner et James Murphy que tant de pauvres fans pleureront désespérément. C’est donc un article sinistre que je vous propose aujourd’hui. RIP est le sigle approprié, il me semble.

The StreetsComputers And Blues

Le leak de « Computers and Blues«  n’aurait jamais du arrivé. J’aurais voulu l’écouter le jour de sa sortie, comme tout simple consommateur de la fnac. J’aurais du mais j’ai cédé à la tentation. Maintenant, qu’il tourne en boucle, je ne sais même plus quoi en penser. Bien sur, ce n’est qu’une version démo, l’original peut aisément différer. Après être passé par bien des chemins,(Mont-blanc, colline, crevasse, Everest respectivement) Mike Skinner revient vers nous pour la 5eme et dernière fois de sa carrière entant que The Streets. Le résultat?  J’ai du mal à me décider. D’un coté nous avons un album superbement conçus. Une pièce unique. Un bijou quoi. De l’autre, un amas de sons, une musique dense, épuisante… La balance s’équilibre bien mais le plaisir est un peu mitigé. J’aurais sans doute préféré une fin un peu plus pop, dans la continuité de Everything Is Borrowed mais que les fans soit rassurés, cet ultime opus réserve bien des surprises.

______________________

LCD SoundsystemThis Is Happening

A première vue, This Is Happening est un album assez frais, entrainé par le tubesque Drunk Girl. Pourtant, le format est plutôt atypique : 9 morceaux en tout et pour tout mais avec une moyenne de 7min par chanson soit globalement 1h de son. En somme, This Is Happening prolonge l’illumination que les LCD Soundsystem  cherchent depuis leur création. Le son est toujours aussi compressé avec des beats inlassablement répétitifs mais là où, pour moi, LCD Soundsystem avait échoué, This Is Happening est reçu avec mention : allier ce son électronique si particulier avec une forme d’humanité musical. Les fans de tubes comme moi seront gâtés; au bout de quelques écoutes, l’album se déguste avec une facilité déconcertante. This Is Happening mérite que l’on prenne son temps : écouter le à l’endroit à l’envers, morceaux par morceaux, un passage ou deux. C’est un album complet, avec des influences notables mais parfaitement sous contrôle. Au final, les LCD Soundsystem ont su se perfectionner d’album en album, maintenant reste à savoir si il y aura ou non, un TRÈS attendu 4eme album. (coté non a priori)