Archive | Articles de passage RSS feed for this section

Everything In Its Right Place

13 Août


J’ai toujours rêvé d’appelé l’un de mes articles comme ça. Sans doute l’ai-je déjà fait, d’ailleurs. C’est le titre parfait en fin de compte. Car, j’y suis enfin arrivée. Ce soudain mal d’oreille n’est pas la cause de cet adieu, mais c’est bien lui le déclencheur. La niaiserie a toujours été mon fort dans ce genre de situation, c’est pour ça que pour une fois, je ne vais pas culpabiliser et je vais parler guimauve, guimauve dégoulinante même. A vrai dire, ca fait trop longtemps que je n’écris plus de blog et que je ne fais que poster  une suite des titres sans cohérence. Pourtant, cela fait si longtemps maintenant…C’est comme si ton jolie bébé tout rose s’en allait faire sa vie et que toi, pauvre maman toute fripée, tu n’étais que de trop. Je crois que la passion s’en est allée, ne restant plus que l’idée de partage. Je n’ai qu’une seule envie : faire partager de la musique ni plus ni moins. Cependant, je n’en ai plus le courage même si l’envie y est toujours. Je ne vous mens pas ce blog, va horriblement me manquer(Bloggeuse for life)mais il me semble préférable d’arrêter tant qu’Axeley ressemble encore vaguement à quelque chose. Je crois avoir fait le tour de la question. Bien sur, je serais encore dans les parages via Twitter, Last.fm ou/et surtout sur Voluume bien evidemment mais également Television Rules The Nation et bien sur, sur  l’éternel Shake Their Hamac pour le plaisir des yeux. J’aurais voulu faire une playlist d’adieu avec mon best of, mais je crois que j’en suis incapable. Je n’ai donc choisi que les morceaux qui, je crois, font les meilleurs fins. Je vous exempterais des Doors, même si c’était tentant.

Alexi MurdochOrange Sky (alt)

SiaBreath Me (vidéo)

Foals Spanish Sahara (vidéo)

Sigur Rós Svefn-g-englar (vidéo)

Merci et que la Force soit avec vous.


THE END

Publicités

Ready To Start

7 Juil

Plus le temps passe, plus je me dis que la musique ne fut qu’un long délire d’adolescente en mal de sensation forte car au bout de ces 3/4 ans de passion, de dévouement aveugle, je me rends compte que je suis arrivée à saturation. J’en ai marre de toutes ces musiques qui en réalité ne servent à rien, de tous ces remix tous aussi ignobles les uns que les autres qui sous prétexte d’un  auteur connu sont considéré comme du « bon son ». Bizarrement, je crois que c’est l’enchainement récent  de deux concerts qui m’a fait réalisé dans quel merdier je me trouvais.

Dead Weather @Batalcan 30 juin. La chaleur du Bataclan est tout simplement insupportable, ma grippe n’arrange rien (si vous êtes contaminé c’est moi.). La première partie Cavaliers, bien que supportable, s’éternise tandis que notre seuil de tolérance est réduit à zéro par ce climat tropical. Heureusement, les Dead Weather ne tardent pas à arriver. Le décor-oeil bleu un peu Neverwinter Night (Noté la brillante référence)- est installé, les Dead Weather s’installent. On remarquera vite que le public est largement composé d’hommes…de grands hommes et tous au premier rang. Du coup, c’est un peu la guerre pour trouver un angle de vue acceptable. Après quelques rebondissements, le public se calme et tout devient mou. Je me rend compte que mise à part You Just Can’t Win (complètement remodelé pour l’occasion) et The Difference Between Us, le concert des Dead Weather sonne incroyablement creux. Moi, qui avait tant adoré leur deux albums, je suis alors forcée de constater que ce ne fut qu’une façade. VV sur-joue un peu moins que pour les Kills (étrangement) mais reste très peu crédible. Jack White, toujours un peu pète gueule, réjouira toujours les fans par sa seule présence (compris moi). Jack Lawrence, toujours aussi efficace mais totalement discrédité par cette saleté de moustache. Puis, au final, ce n’est que Dean Fertita, qui était la grande inconnue pour moi, qui marquera vraiment ce concert. Au final, j’en sors deux fois plus malade, déçue, trahis, suante, faible… Malgré quelques bons moments indéniables, je ne peux qu’être en colère et me demander : à quand le prochain White Stripes?!

Arcade Fire @ Casino de Paris 5 juillet. Quand on a autant écouté un groupe, qui plus est à une période difficile de sa vie (sortez les violons), on ne peut qu’imaginer leur concert comme la fin de sa vie. J’ai éloigné cette idée du mieux que j’ai pu, car pire que d’être blasé, être déçu par les Arcade Fire serait, en effet, la fin de ma vie. C’est avec un flegme irréprochable que j’arrive au Casino de Paris, dans les 19h. Il y a déjà pas mal de monde et les gens ayant des pré-ventes m’ont l’air de bien galérer. mais vu que ce n’est pas mon cas, je rentre, m’insère dans la fosse au 10eme rang par là, à droite. Il faudra toutefois attendre 20h30 pour que les lumières s’éteignent et que la troupe des Arcade Fire arrivent enfin. Ils entament Ready To Start et l’on sent déjà leur énergie légendaire propulsée à travers un public chaud bouillant. S’en suivront une autre nouvelle puis le combo imbattable Laïka/No Cars Go/Haïti. J’ai un peu de mal à me mettre vraiment en condition mais les Arcade Fire, ne laisse personne indifférent et malgré ma réticence d’être blasé, je ne peux pas résister longtemps. Les nouveaux titres passent superbement bien et promettent un excellent album (je pense surtout à Ready To Start, Used To Wait, The Suburbs…enfin toutes je crois). Je l’avoue, je n’ai pas été éblouie par ce concert ; je n’aurais pas pu de toute manière avec toutes les espérances que j’avais en eux. Ce fut pourtant un excellent concert qu’aura donné les Arcade Fire ce soir là. Digne de leur réputation.

Loin de moi l’idée de comparer ces deux groupes, j’ai pu néanmoins me rendre compte que je faisais fausse route. J’ai longtemps été embarqué dans toutes sortes de mouvements musicales (et je continuerais certainement), en trouvant un petit truc à aimer, même si c’est souvent ridicule. J’en ai un peu marre, ce dont j’ai envie c’est de me gaver de Arcade Fire toute la journée, écouter quelque chose d’agréable et construit, quelque chose qui me parle. Un jour, j’y arriverais certainement.

——————–

Setlist Dead Weather :

Jawbreaker
60 ft Tall
Hang You From The Heavens
You Just Can’t Win
I Cut Like A Buffalo
So Far From Your Weapon
No Horse
The Difference Between Us
I’m Mad
Hustle And Cuss
Blue Blood Blues
Will There Be Enough Water

Rappel :
Die By The Drop
Treat Me Like Your Mother

Setlist Arcade Fire :

Pour les vidéos c’est ici.

Les photos

Human After All

7 Juin

Chers Lecteurs, chères lectrices,

Forcée de constater que ce blog part à la dérive, une réforme s’impose! Cette fois-ci je ne promettrais pas des post plus régulier, étant maintenant chroniqueuse sur Voluume (si je suis pas virée d’ici là pour incompétence, ahah) cela va être un peu compliqué. Toutefois, je tiens à rendre « l’âme » du Axeley vivace et pertinent du début. Mine de rien, ce blog à plus de 2ans, (en fait, Axeley a 3 ans si on répertorie le nombre d’essai bloggesque raté) il était tant que je bichonne un peu plus cet endroit. Toujours de la musique à foison évidemment, c’est un blog musicale, mais un peu plus charmant et sympa à voir. Bref, on va essayer et voir ce que ca donne.

Niveau concert.

Je me suis rendue compte que je n’avais même pas fait de review de mes concerts. C’est une honte, oui, une honte je vous dit.  Première le concert du 8 mai (oui, ca date) des LCD Soundsystem était juste une pure tuerie. Je me suis malheureusement rendu compte que les LCD c’était finalement pas vraiment ma grande passion. C’était un excellent concert il n’y a rien à dire mais voilà, mon cœur n’a pas vibré au son de New York I love you…. Autre concert, cette fois-ci le 21 mai, celui des Cocorosie. C’est le groupe que l’on dit « magique », « ayant un charme particulier » sur cd oui en effet. En concert, j’avoue n’avoir pas du tout été emballée. Cela venait peut-être de moi mais il me faut plus que quelques froufrou et quelques coups de synthés pour m’impressionner…

Sinon, pour les lecteurs radins tels que moi, la programmation des Fnac Indétendances est enfin révélée. Ca se passera donc sur le parvis de l’Hotel de Ville (je regrette un peu les quais tout de même) du 23 juillet au 14 août. A vous de faire le tri!
23.07.2010 : Arno, Bazbaz, Féloche, La Maison Tellier
24.07.2010 : Vismets, Pamela Hute, Arpad Flynn
30.07.2010 : Beat Assailant, Casey, Rocé, Nouvel R
31.07.2010 : Nada Surf, Lonely Drifter Karen, Lilly Wood & The Prick, Lafayette
06.08.2010 : Plastiscines, Coming Soon, Gush
13.08.2010 : Tricky, Uffie, Boogers, 0800
14.08.2010 : Danton Eeprom, Pulpalicious, Mr Nô, Acid Washed, Chloé

This Is The Hello Monster!

11 Fév

Il est évident que je suis une niaise en mal de pop fleuri et de ballade de lover mais que voulez-vous, « TV Show » c’est comme une éclaircie dans l’hiver, un champs de tulipe dans une zone industriel. C’est chaud, attirant et beau. A l’instar d’un style sans conteste suédois, ce petit frenchi est une lueur d’espoir, un petit crépitement….bref, vous comprendrez mieux en écoutant « TV Show » juste ci-dessous!

Dans tous les cas, This Is The Hello Monster! est ABSOLUMENT A SUIVRE ( et à suivre ici notamment ). On attendra, par ailleurs, son « mini-album » d’ici fin mars. Autant vous dire que j’y reviendrais 🙂

This Is The Hello Monster – Tv Show

[Youtube=http://www.youtube.com/watch?v=SJM1XnCSsJA]

Sufjan, enfin…

23 Oct

427144

Tandis qu’il traversait récemment des phases de doute métaphysique, se demandant à quoi bon partager sa musique avec un public qui l’apprécie, Sufjan Stevens a montré dans une interview récente à Exclaim! qu’il avait retrouvé le moral. A tel point qu’un nouvel album pourrait voir le jour en 2010 : « Je crois qu’une bonne partie des nouveaux titres sur lesquels je travaille m’inspire suffisamment pour que je me mette à l’enregistrer, et pour qu’éventuellement je sorte un nouvel album l’année prochaine« . Tout ce que l’on sait de cet album potentiel est qu’il sera composé de ces « chansons au format long » qui constituent pour l’instant « un chantier sinueux ».

Qu’en est-il alors de cette bonne crise de nihilisme qui avait affecté Sufjan ? « Je crois que tout ce point de vue négatif sur l’état de l’industrie de la musique, et sur la disparition du Lp et tout cela – je crois que ce sont là de vieilles nouvelles. Cette crise est récente, mais j’ai le sentiment d’être en train de la surmonter ». Bonne nouvelle pour les fans de l’Américain aux cent projets.

Mais pour ceux qui s’attendaient à voir Stevens consacrer un nouvel album à la Floride ou au Texas, comme l’aurait laissé supposer son projet de couvrir musicalement tous les Etats américains, il va falloir encore patienter un peu, puisque Sufjan dit vouloir se débarrasser de tout « cadre conceptuel » pour « simplement écrire de la musique, des chansons d’amour, des chansons pop, et oublier tout ce bazar conceptuel »

MAGIC

J’aime la vie et la vie me le rend bien.

Stars Come Out.

17 Août

Metronomy

Ryksee Leave Me Amor  Feat. Leslie Ming (The Bloody Beetroots Remix)**

The MaccabeesBoom Boom Pow (Black Eyed Peas)

The Most Serene Republic Heavens to Purgatory

The Rodeo Amazing (Kanye West) ft.Olympic

Cassius Youth Speed Trouble Cigarettes

Amanda BlankMight Like You Better

JoakimSpiders (Metronomy remix)

BlakFishCharmer (Kings Of Leon)

WolfmotherNew Moon Rising

Calvin Harris Stars Come Out

** : Charlotte is back 😀

Détruiser le MPC.

6 Août

Mes très chers lecteurs, je pars en vacances dans quelques jours. Pour mon départ (en fait, je pars qu’une semaine..mais ça fait toute suite moins théâtral), je vous laisse quelques chansons dont j’ai du mal à décrocher. Un extrait du nouveau Brendan Benson, du Kings Of Convenience (Un album que j’attends définitivement de pied ferme-20 octobre..nous avons le temps.), un bien jolie remix de Metronomy (comme d’habitude j’aurais envie de dire) et pour finir, voici le theme de Tron 2 made in Daft  Punk. Je ne saurais pas vous dire s’il s’agit de l’orignal ou du remix…a voir.Lorsque je serais loin de la civilisation, je manquerais un week-end paris-plage et un single de Jack White…je m’en veux.

Bref, Sur ce, je vous souhaite de bonnes vacances 😀

1183477569_f

Kings Of ConvenienceBoat Behind

Brendan Benson Feel Like Taking You Home

Daft Punk Tron Legacy Theme (Cryda Luv Rework?)

The Very BestWarm Heart Of Africa (Metronomy Remix)