Tag Archives: Foals

Everything In Its Right Place

13 Août


J’ai toujours rêvé d’appelé l’un de mes articles comme ça. Sans doute l’ai-je déjà fait, d’ailleurs. C’est le titre parfait en fin de compte. Car, j’y suis enfin arrivée. Ce soudain mal d’oreille n’est pas la cause de cet adieu, mais c’est bien lui le déclencheur. La niaiserie a toujours été mon fort dans ce genre de situation, c’est pour ça que pour une fois, je ne vais pas culpabiliser et je vais parler guimauve, guimauve dégoulinante même. A vrai dire, ca fait trop longtemps que je n’écris plus de blog et que je ne fais que poster  une suite des titres sans cohérence. Pourtant, cela fait si longtemps maintenant…C’est comme si ton jolie bébé tout rose s’en allait faire sa vie et que toi, pauvre maman toute fripée, tu n’étais que de trop. Je crois que la passion s’en est allée, ne restant plus que l’idée de partage. Je n’ai qu’une seule envie : faire partager de la musique ni plus ni moins. Cependant, je n’en ai plus le courage même si l’envie y est toujours. Je ne vous mens pas ce blog, va horriblement me manquer(Bloggeuse for life)mais il me semble préférable d’arrêter tant qu’Axeley ressemble encore vaguement à quelque chose. Je crois avoir fait le tour de la question. Bien sur, je serais encore dans les parages via Twitter, Last.fm ou/et surtout sur Voluume bien evidemment mais également Television Rules The Nation et bien sur, sur  l’éternel Shake Their Hamac pour le plaisir des yeux. J’aurais voulu faire une playlist d’adieu avec mon best of, mais je crois que j’en suis incapable. Je n’ai donc choisi que les morceaux qui, je crois, font les meilleurs fins. Je vous exempterais des Doors, même si c’était tentant.

Alexi MurdochOrange Sky (alt)

SiaBreath Me (vidéo)

Foals Spanish Sahara (vidéo)

Sigur Rós Svefn-g-englar (vidéo)

Merci et que la Force soit avec vous.


THE END

Total Life Forever

23 Avr

Je tenais absolument à faire un article sur cet album. Un vrai article je veux dire. Television Rules The Nation reprend donc du service. De toute manière, je pense que je ne serais jamais sur de mon avis sur cet album. Affaire pas tout à fait classée donc.

FoalsMiami

FoalsWhat Remains

Foals @Trabendo [15/04/10]

17 Avr

Je viens de relire ma review du concert des Foals d’il y 2 ans. Cela faisait à peine une semaine que j’écoutais Antidotes, j’étais vraiment bête : « Je ne sais pas s’ils seront encore là dans 10ans mais tant qu’ils sont dans le coin profitez en. « Antidotes » multipliés par 10 = JOUISSIF !« . Je ne sais toujours pas si ils seront là dans 10 ans, mais après le concert de ce soir, je pense qu’ils le méritent amplement. En fait, en me rappelant du premier Trabendo, je me rend vraiment compte à quel point, les Foals ont changé. Leur présence sur scène est passé de l’autisme geek à un groupe qui a une parfaite maitrise de son espace, un groupe bien dans ses baskets en fait.  Les nouvelles chansons (sur lesquelles je reviendrais un peu plus tard) s’incrustent parfaitement à la setlist et lui donne une profondeur inestimable. (et une longévité :  passé de 45min à 1h de set, c’est notable). Les Foals ont changé ; Ils ont décidé d’accentuer le coté Red Socks Pugie plutôt que l’efficacité personnifié de Cassius. Personnellement, je trouve que c’est une excellente chose. Comme si,  c’était une continuité logique, si évident que personne ne peut le nier.

La première partie, assurée par The Invisible, fut une véritable réussite.  Un groupe  mystico-ambiant-electro, vraiment doué et proposant des morceaux bricolés  avec soin. En fait, c’est assez impressionnant,  je n’aurais pas cru possible qu’une première partie puisse être une aussi belle découverte(avec Kissogram et The New Wine évidemment ). Bref, de vrais pro, je ne peux que vous conseiller d’écouter par vous même ces petits gars là.

Les Foals rentrent en scène vers 21h, la foule s’agite, se tortille dans tous les sens. Total Life Forever servira d’introduction. Je ne la connaissais pas du tout, donc j’admets avoir mis du temps à accrocher. Cassius remets tout le monde en place. Je n’arriverai jamais à comprendre pourquoi ils la font si tôt, peut-être pour nous chauffer à blanc. Dans tous les cas, ça a marché. Le Trabendo est maintenant dégoulinant de sueur, de bière et autres. Ils enchainent avec Olympic Airways. Morceau que, finalement, j’apprécie de moins en moins mais d’une efficacité scénique indiscutable. Là, où les choses sérieuses commencent, c’est bien sur lorsque les premières notes  de Miami se font entendre. J’avais lu une critique de cette chanson, la qualifiant d’entêtante mais faible. Pour être franche, je crois que ce fut l’une des plus grandes émotions de ce concert. C’est comme si on découvrait enfin le nouveau visage des Foals, qui reste, quoi que l’on en dise, familier. Un frisson par ci par là, et on sourit béatement. Miami faible? Vraiment pas pour moi. Ils glissent, ensuite, l’implacable Balloons. Malheureusement, pas de ballons pour ce soir, les ayant oubliés(inexcusable, je sais bien). La foule reprend le contrôle de la fosse. Tout devient plus violent, plus intense…meilleur. Blue Blood, encore une nouvelle, est elle aussi, très très efficace. Finalement, je n’ai pas la sensation que les Foals se soit si éloigné d’Antidotes mise à part dans le chant. Oui, le chant. Autant dire que Yannis s’est pris pour Robert Smith, la ressemblance était presque effrayante. Malheureusement, je n’ai pas trouvé ça très très juste, bien que du rock juste  ne serait que de la pop… Le nouveau single This Orient, que je trouvait très moyen ici, est en fait, quelque chose de vraiment énorme en live. Une sorte de boule d’énergie supersonic s’étalant vitesse V, projetant des ondes sonores aux 4 coins de ton cerveau. La sensation est folle, on se croirait dans un monde parallèle. Ça doit être par là, que j’ai compris que je n’étais qu’une groupie sur-dosée aux Foals. En fait, je crois que c’est Spanish Sahara qui me permettra de conclure un peu plus tard dans cet review, que les Foals sont officiellement devenu l’un de mes groupes favoris. J’attendais beaucoup de Spanish Sahara, car il faut bien le dire, la version studio avait mis la barre bien haut. Finalement, je ne fus pas si impressionnée, contente de constater que c’était aussi beau en vrai, mais j’attendais certainement à quelque chose d’encore plus…voilà. Red Socks Pugie rétablie Antidotes en mettre de cérémonie. L’émotion est multiplié par 100. Des percutions à vous en faire chialer. Je vous parlais de la voix toute à l’heure de la voix, mais Red Socks Pugie est le genre de morceau des Foals qui vous font penser que c’est vraiment l’instrument qui vous fait tant vibrer, le math-rock ne serait pas né sans ces guitares de dingues et ces solos de batterie, de basse. Bref, j’aime. Electric Bloom où quand le set prend des allures de rassemblement sectaire, tout le monde récite son mantra avec une concentration presque surnaturelle. Elle marque également la fin de ce concert.

Il reviendront assez vite avec l’incontournable The French Open et enchaineront avec l’impossible, le dévastateur, la bête, Two Steps Twice. Un espèce de gros défouloir géant. On aurait presque des tendances masochistes à vouloir se défoncer dans ce pogo géant. « Papada papada papaa ». La fin relevait de la science fiction. Je sors de là, à moitié défoncé, comme un drogué après un fix, j’en perds mon pass navigo, mais les grèves n’attendent pas, il est temps de courir attraper mon ultime train.

En somme, vous l’aurez sans doute devinez, le 15 avril 2010 au Trabendo, c’était un concert de dingue. Une sorte de furie dans vos têtes. Les Foals ont grandis si vite, que je me sens presque larguée. Je viens de comprendre que jusque là, je ne savais pas vraiment pourquoi j’accrochais tant avec ce groupe, maintenant, j’ai crois avoir saisi le fond de la chose. Cet espèce de magma en continuel fusion, c’est juste la Vie. (Oui, cela m’a vraiment plus. Et oui, je deviens vite niaise quand quelque chose m’a vraiment plus.). J’ai lu pas mal d’avis sur ce concert, je ne suis pas sur qu’on n’arrive tous à ce mettre d’accord. Dans mon cas, je suis plus que conquise. C’était les Foals, l’un de mes groupes préférés.

Setlist

Total Life Forever
Cassius
Olympic Airways
Miami
Balloons
Blue Blood
This Orient
Spanish Sahara
Red Socks Pugie
Electric Bloom
—-
The French Open
Two Steps, Twice


[Youtube=http://www.youtube.com/watch?v=9Y6W_tmEMEw]

Pour les photos remercions SOV

Spanish Sahara

3 Mar

[Youtube=http://www.youtube.com/watch?v=_7tyLdKaru0&feature=player_embedded]

FoalsSpanish Sahara

Ces petits poulains m’étonneront toujours. Pas une once de déception dans cet extrait de Total Live Forever (sortie le 10 mai). C’est juste grandiose, éblouissant, presque impossible. Les mots me manquent. Tout ce que je peux dire c’est que moi j’ai ma place pour le 15 avril. 😀

« Fais Péter La Guitare!!! »

19 Mar

3248110464_792039ec92

Il y a un quelque chose qui m’énerve au plus haut point. Apparemment, d’après Mr. Free-Pete , Gary Powell et John Hassal seraient d’accord pour reformer les Libertines, l’un au chômage et l’autre qui n’a pas de succès avec son groupe(et pourtant, Yeti était un bon groupe!)..c’est du jolie les Libertines 2009, tiens! Et puis, Carl Barat réfractaire, faut pas déconner, sa carrière solo il l’a fera tôt ou tard, il fera un album et voudra revenir pleurer dans les jupons de Doherty….bref désolé tout ceci, m’énerve. Pourtant je les aime les libertines….mais ça m’énerve…

Allez playlist car le monde n’est pas si moche que ça. Je sais, je reviens aux playlist habituelles contre lesquelles je m’étais rebellé..à croire que les playlists rangées c’est dans ma nature…

  1. Koko Von NapooPolly (Chateau Marmont Remix)()
  2. Yeah Yeah YeahsSoft Shock (Acoustic)
  3. Fever RayWhen I Grow Up()
  4. The Dead WeatherHang You From The Heavens
  5. Devendra BanhartForget About Him (Kath Bloom cover)
  6. VoxtrotTrepanation Party()
  7. Marvin Pontiac Small Car ()
  8. School of Seven BellsFace to Face On High Places
  9. The KillsPull a U (Acoustic)
  10. TelepatheDevil’s Trident (Rory Phillips Remix) ()
  11. Lucky SoulWhoa Billy()
  12. RöyksoppMiss It So Much (Ft. Lykke Li)
  13. RadioheadEverything In Its Right Place (Gigamesh Remix)

???

  1. Chateau Mormont à fait de ce (très bon) titre des Koko Von Napoo une véritable bombe! Un gros tube electro comme il est rare d’en voir parmi nos compatriotes français. Chapeaux bas messieurs, je n’aurais même pas imaginé que l’on puisse élever Polly à une telle beauté.
  2. Au début, on y croit pas vraiment, c’est assez fébrile, mignonnet mais pas époustouflant. Puis il y a ce violon puis cette guitare puis le refrain..ces « ouhou » accompagnés du violon sont renversants…Je me dis que les YYYs sont grands. Soft Shock est plus qu’une tube, c’est une œuvre d’art…Définitivement, la meilleur de It’s Blitz!
  3. Ca faisait pas mal de temps que je la voyais trainer par ici, par là et puis là. J’ai finis par me lancer et ma foi, le voyage n’est pas décevant. En effet, la chanson se présente comme une danse, dans une foret, dans la nuit, en dehors de son corps….rentrez chez vous avec un leger soleil couchant….ah, c’est dans ces moments qu’on se dit que l’on aime la musique…
  4. Oui, j’ai cédé. J’aime Dead Weather, en tout cas, les deux morceaux que j’ai pu entendre. Je crois que j’attendais trop un nouveau album des WS pour encaisser encore un supergroupe de la part de Jack White. Mais, je sais que de toute facon, Jack, rien ne l’arrête, il se pourrait même qu’il travaille sur les WS/Raconteurs/DW en même temps… si si…c’est Jack après tout. En tout cas, je l’aime ce groupe, ce n’est pas du Jack tout craché, pas mal d’influence des Kills également..QOTS je ne peux rien affirmé. M’arrrfff, allez ca va aller pour cette fois mais le prochain je veux les WS!
  5. Je suis tombée par hasard sur cette reprise. Je crois avoir assez dis que TOUTES les reprises de Mr Banhart sont des choses énormes et uniques. M’enfin j’dis ça, j’dis rien.
  6. Les Voxtrot reviennent enfin avec un album produit par un Spoon ce qui annoncait d’ors et déjà un bon album. Et bien au premier titre en ligne, pas de trace de Spoon, une bonne batterie, un synthé 80’s, toujours cette voix joliement posée….Un pure délice musicale….
  7. Rien à dire, juste à écouter. Tout simplement gigantesque, merveilleux géniallisme…j’en peux plus.
  8. Ce groupe m’obsède depuis que j’ai entendu cette chanson. Entre arcade fire, sigur ros, electrelane…je ne sais pas, je ne sais plus mais j’aime.
  9. Je suis tombée sur une session acoustique des Kills…la voix de VV est un peu douteuse par moment mais Pull a U est tout simplement enorme. VV se transforme en grande chaman du désert avec son acolyte Jamie, il parcours le desert….hum…désolé, mais cet acoustique est « wild » et j’aime ça.
  10. Quand vous allez écouter cette chanson pour la première fois, vous allez vous dire « ouais cool, et, », et vous la réécouté…et encore et encore…atteints à certain point vous vous dites qu’il est temps de faire partager cette chose si particuliere. Magnifique.
  11. Je pourrais passer pas mal de temps à vous décrire ce qu’est cette musique mais chiotte ca me gonfle! Ca ressemble à tout et à rien. Et merde ca se danse comme ça, dans ton salon, dans le métro, dans ta salle de bain, sur ta table, en dessous, à coté…J’aime, j’aime, j’aime….
  12. Cette chanson me parrait si familiere que j’ai l’impression de l’avoir entendu quelque part. Dans tous les cas, c’est mignon, j’aime et vous aussi vous pouvez aimer. Aimons tous ensemble.
  13. Peut etre est-ce le fantôme de cette chanson que j’aimais tant qui me pousse à écouté ce titre…Allez savoir. Dans tous les cas, ce remix est réussi alors pourquoi s’en priver!

Concert des Franz Ferdinand : Je suis désolé je n’ai pas envie de faire de review. Pourtant j’ai kiffer ma maman les Franz Ferdinand. Mieux qu’à la Cigale d’ailleurs. Micheal toujours foiré malheureusement. Comme je l’ai toujours dis, mercredi les Franz ont frappés fort et on frappé juste. J’aime les mimiques d’Alex Kapranos, la classe british incarné en un homme. J’ai enfin compris que je ne suis définitivement plus fan des Franz, même en live, mais que…merde, je les aime. Les Franz c’est comme de vieux potes avec qui on se marre bien. Et j’aime ca. Ah oui! Noter que mes ballons n’ont eu de succès que auprès d’alex qui s’est apparemment bien marrer en voyant le rouge. Dernière chose : Kissogram j’ai adorer…Surtout quand la demoiselle devant moi à crier : « Fais Péter la guitare » Tout simplement énorme. Oui, voilà c’est tout. set list…..allez voir sur le france ferdinand. Je regrette de ne pas avoir fait de review mais l’envie n’y est étrangement pas.

En correction.

Les Concerts A Emporter nous offrent une image incroyablement humaine de ces bien-aimés math-rockeur Foals…Ca rend forcément moins bien, mais tout y est…c’est à voir à tout prix.

[Youtube=http://www.youtube.com/watch?v=0FUkF7ASmvs]

Best Of 2008

24 Déc

Albums


  1. TV On The RadioDear Science//Plus qu’un simple album, tout une révolution. En même pas 2semaines, TVOTR est devenu l’un de mes groupes préférés. Chaque son, chaque mot, chaque moment est unique et magique, rien n’est laissé au hasard. Les morceaux se suivent et on se croirait de plus en plus à Disney vu par un gosse de 6ans. Un pur mure de merveille, comme il est si rare d’en voir.Dear Science est juste une énorme claque pour nous rappeler qu’est ce que l’on appelle de la bonne musique.
  2. MGMTOracular Spectacular : Qui oserait ne pas mettre cet album dans un top 2008, certainement pas moi. Car malgré mon immense déception concernant leur prestation scénique, je suis bien obligé d’avouer que j’ai aimé comme une amante passionnée Oracular Spectacular. Tout est parfait, tout est tube. Electric Feel à se rouler par terre de plaisir…
  3. The Raconteurs Consolers Of The Lonely : Ce supergroupe est tout simplement parfait. Un talent et une maitrise indomptable. Surpuissance. Du blues/rock en pleine figure. Puis, si Jack White déciderait de se renommer Dieu, je ne serais pas choqué et je l’approuverais.
  4. The Streets Everything Is Borrowed : Un excellent 4eme album pour The Streets, un album qui égale enfin Original Pirate Material. Des mélodies et des rythmes magnifiques.Rien a redire, Mike a fait un sans faute.
  5. Jack JohnsonSleep Through The Static : Je ne crois pas en avoir parler mais c’est vrai que j’ai directement acheter cette album à sa sortie,  sa dégustation c’est donc faites hors PC et donc hors blog. Cette album comble toutes mes attentes : des chansons reposantes mais pas mou du genoux, de quoi se relaxer mais pas s’endormir….le top. Je l’aime ce Jack Johnson.
  6. MetronomyNight Out : Metronomy, sans aucun doute un très bon groupe qui a su garder son style malgré un deuxième album plus pop. A la fois nerveux et tranquille, cet album amène milles et une saveurs à notre système nerveux. Un régale d’electro/pop. Heartbreaker en tête de proue.
  7. Cajun Dance PartyThe Colourful Life : Je n’aime pas particulièrement cette album, mais je tenais à l’inclure dans mon top en symbole de toute les chansons sorties durant les années précédentes. Un groupe auquel je tiens beaucoup, des petits jeunes mais pleins de talent!
  8. FoalsAntidotes : Là encore, une révélation du genre. Certains ne voient en eux qu’un groupe parmi tant d’autres, moi j’y vois un bijoux, un groupe qui ira loin, ou, dans tous les cas,qui le mérite réellement. Un son unique, un live intense, formidable!
  9. The KillsMidnight Boom : Encore et encore une révélation. Les Kills resterons à jamais pour moi des déprimés, mais je vous avouerais que ce se sont mes déprimés préférés.  Midnight Boom est une œuvre d’art fait d’electro et de rock caverneux..un pur régale.
  10. NERD Seeing Sounds : J’avoue que c’est une petite surprise, je ne m’attendais pas à aimer NERD .Seeing Sounds à comme était conçu pour réconcilier rock/rap, les deux sont liés, et Pharell nous le montre bien. Un grand panel de morceaux tous aussi bons les uns que les autres.
  11. OasisDig Out Your Soul : Les Gallagher reviennent enfin!
  12. Adam GreenSixes & Sevens : Énième découverte, j’aime Adam désormais.
  13. RatatatLP3 : Troisieme album de Ratata, un tres tres tres grand album qui ne finira jamais de me surprendre…
  14. Late of the PierFantasy Black Channel : Une voix grave qui vous fait frétiller et des rythmes à vous faire piétiner les dancefloors…
  15. Crystal CastlesCrystal Castles : Malgré un live assez décevant, l’album de CC reste un très bon LP electro qui mérite la reconnaissance qui lui ait du.
  16. The Teenagers Reality Check : C’est très débile, peut-être nul pour certains, moi….I think I’m in love…
  17. Minitel RoseThe French Machine : C’est peu-être assez simplet mais j’aime, ça me fait bouger, j’aime…
  18. Dirty Pretty ThingsRomance At Short Notice : La musique de mon BAC, ca peut sembler bête mais c’est tout une histoire.
  19. El Madmo El Madmo : Un album honteusement délaissé mais excellent!!
  20. The Last Shadow Puppets The Age of the Understatement : J’ai eu beaucoup de mal à accepter Alex Turner hors des AM…..ca a pris pas mal de temps et je suis encore un peu réticente mais il faut bien l’avouez que cet album est magistral!

Concerts

13320-datarock2

  1. Datarock – La Maroquinerie[17/04/08]
  2. Garden Nef Party 2008 (The Raconteurs, The Hives, Adam Green)[18-19/08]
  3. Festival des Inrocks(Franz Ferdinand) – La Cigale[13/11/08]
  4. Adam Green –  Le Trabendo[14/04/08]
  5. Foals – Le Trabendo[16/04/08]
  6. Kings Of Leon – Zenith[08/07/08]
  7. Fête de L’Humanité 2008 (N.E.R.D, Moriarty)[12-14/09/08]
  8. Festival BBmix (M83) – Carré Bellefeuille[29/10/08]
  9. Inrock Indie Club (The Teenagers) – La Maroquinerie[20/03/08]
  10. Rock Battle 2008(CSS) – Bataclan

Brazil Is Here.

27 Juil

Je ne suis pas bien sur de l’ordre des chanson, je reviens, donc,  dans quelques jours pour compléter et corriger cet article…

  1. CSSCannonball (The Breeders)
  2. Magic WandsBlack Magic
  3. MetronomyOn The Motorway
  4. MSTRKRFTShe’s Good For Business
  5. Muse Map Of Your Head
  6. FoalsBrazil Is Here
  7. The BossHossAll The Things She Said (T.A.T.U cover)
  8. The B-52’s Funplex (CSS Remix)
  9. The Electric Soft ParadeBlue It Is
  10. Justin Timberlake Love Stoned (Justice Remix)

Pourquoi les écouter?

  1. Tout le monde connais Connonball (repris par une pub, il me semble), tout le monde connait les Breeders et tout le monde connait les CCS. Maintenant, il vous suffit d’imaginer le mélange. Ce n’est pas aussi explosif que je ne l’attendais mais tout de même, ces brésilien assurent!
  2. J’avais déjà croisé la route de Magic Wands à l’occasion de « Teenage Love » ils reviennent tout en finesse avec Black Magic, une vrai petite perle, peut-être un peu facile mais très agréable!
  3. Le nouvel album des Metronomy ne contient en fait pas de grosses surprises puisque tous les titres phares (Heartbreaker,Radio Ladio,My Heart Rate Rapid et Holiday) sont déjà connus de tous…Mais à vrai dire tout l’album est important, tout se suit, s’enchaine à un rythme délirant, puis ralentit, saute, rebondis, s’écrase, vole, plane, se renverse, se redresse….Un festival de son nous arrive aux oreilles, parfois trop brusquement mais au bout de quelques écoutes ca passe comme du petit pain. cet album est bon, meilleur que le premier, sans aucun doute. Pour la chanson, j’ai longuement hésité, car toutes s’équivalent dans des styles différents, On The Motorway n’est donc qu’une dimension du disque. L’album en entier vous ait chaudement recommandé.
  4. Je tenais absolument à mettre ce titre dans l’une de mes playlist, car, même si elle date un peu, en ce moment, je me l’écoute en boucle. Pourtant, à l’écouter la première fois, on y croirais pas. mais merde « I got shake to the one, I got shake to the two, I got shake to the three, I got shake with you, You got shake with me ».
  5. Je ne sais pas si je l’ai déjà dis sur ce blog, mais je fais une grave allergie à MUSE. Ne vous excitez pas, je respecte parfaitement ce groupe, mais il est pour moi, pratiquement impossible d’écouter une chanson en entière (mise à part Supermassive Black Hole…) exception fait pour Map Of Your Head, une B side généreusement offert par Charlotte qui tentais de me convaincre que MUSE n’était pas que Starlight et cie. Et bien ça a bien marcher je dois dire! Ce morceau est une jolie ballade, Matt Bellamy ne force pas sur sa voix (et CA ca fait du bien!), jolie mélodie, jolie guitare..j’aime beaucoup…
  6. Les Foals! En voilà un bon petit groupe! Cela faisait longtemps que je n’avais plus écouter leur musique et cette B side me permet d’apprécier de nouveaux les petites guitares bien péchus et de retrouver cette espèce de nuage flottant que l’on retrouve sur tout « Antidodes« . Toujours un grand plaisir de les retrouver!
  7. J’admets avoir aimer l’original pendant mon enfance, encore une honte à affronter. Mais tout de même quand je réécoute cette version complètement décalé, je me dis que All The Things She Said n’était pas une si mauvaise chanson…seul les interprètes laissent à désirer…A savoir que ce groupe à repris un tas de chansons contemporaines dans Internashville Urban Hymns (y compris Seven Nation army, Toxic, Hey Joe….). J’aime le concept 🙂
  8. A vrai dire, il n’y a pas grand chose à dire sur ce remix. C’est frais, entrainant, sympa, cooool…Estival!
  9. Ok, c’est un peu « plan-plan », amis c’est un petit plaisir que je me fais de temps en temps. Ça me fait penser à I am Kloot…ca fait très « la scène où tous les personnages de l’histoire commencent à chialer »..mais quoi qu’on en dise, moi je trouve ça très beau…
  10. Je suis loin d’être une fan des remix des Justice (prétextant « un remix » pour massacrer un tube) mais j’admets que là (comme sur Electric Feel) ils m’impressionnent! Good Job!

    BONUS : Backstage de La Garden Nef Party 2008 par Sophie Jarry

+ Sébastien Tellier aux Eurockéenes…jouant Divine version Super Mario Bros

+ Likke Li et El Perro Del Mar, toujours dans le cadre des Concerts à Emporter

Pix : Julian Casablancas (Strokes) et Kele okereke(Bloc Party) + Jack White et VV (Kills)(God saves Carlota)