Tag Archives: Jónsi

Jónsi (+Glasser) @ Bataclan (07/06/10)

8 Juin

Nous arrivons sur le coup des 19h, assez tôt pour se dégoter une relative bonne place en fosse. On sent déjà l’ignoble chaleur nous rougir. Il n’a pas fallu longtemps pour voir apparaître la première partie Glasser. Un groupe assez sympa composé d’un bonhomme au clavier (à l’instrumentale disons) et une dame vêtue d’un grand drap rouge.  Leur musique a de faux airs de Joanna Newsom, Bjork ou encore Fever Ray. On rentre tout doucement dans leur univers un peu « Nature & Découvertes », ma foi, toujours plus prenant au fil des chansons. Malheureusement, leur set n’aura été qu’un petit échauffement d’à peine 20min.  

La chaleur est maintenant insoutenable, chaque personne assurant son espace vitale sous peine de suffoquer ou d’éponger son voisin. Une généreuse dame me prête un élastique, ce qui a clairement sauvé ma vie, Merci. Vêtu de sa filandreuse tenue de scène, Jonsi apparaît doucement dans  notre champ de vision avec pour seule compagnie, sa guitare. Il enchaînera All By Friends (une petite ballade acoustique que je ne connaissais absolument pas) et Hengilas cette fois-ci avec une partie de son groupe. Bien que le public reste bouche bée face l’incroyable voix de Jonsi, personne ne pourra nier qu’il aura fallu une bonne dizaine de minutes avant que le concert prenne réellement une tournure interessante. En attendant, on a pu toutefois admirer un décor magnifique composé de 2 écrans superposés en fond, plus deux minis écrans sur le coté de la scène cachant certainement un obscur instrument. Et v’la qu’ils te passent des papillons, des oiseaux et toutes sortes d’êtres vivants sauvages(certainement islandais ouiouioui). Pas un mot n’est prononcé. Un peu vexant mais compréhensible. Apres tout, à quoi bon? Le public observe quant à lui un silence respecteueux mais disons-le un peu géné.  Puis, Kolniður est arrivé et ce fut la joie. La joie du public, le premier sourire de Jonsi, la première étincelle musicale. Il faut tout de même préciser que Kolniður, c’est également le morceau qui amenera les percussions sur scene car ce set a tenue, certes grace à la voix unique de Jonsi mais aussi et surtout grace au gigantesque batteur qui sous ses airs de motar johnnyphile tiendra la mesure de ce set avec un enthousiasme extremement communicatif. Suivront quelques nouvelles chansons d’une qualité tout à fait admirable. C’est néanmoins avec l’enchaînement de Go Do Et Boy Lilikoi que Jonsi arrivera à nous faire décoller du sol et nous amener dans son univers. Au fur et à mesure on se rend vite compte que le décor n’est pas juste le support de quelques images projetées, c’est la paroi d’une bulle à laquelle Jonsi nous invite à rentrer, et petit à petit on y pénètre, d’abord timidement puis ouvertement en s’exclamant, en clapotant des mains et des pieds. Avec la chaleur étouffante du bataclan, on se sent presque défaillir à faire mes mouvements trop brusques, mais qu’importe si il faut mourir un jour ça sera aujourd’hui. La chanson au piano (dont même la playlist refuse de me donner le nom) plonge le set dans un mysticisme islandais irréel. Around Us terminera le concert avec une si belle simplicité que le public est désormais au pied de Jonsi. Apres une averse d’applaudissements et de cris fanatiques, le groupe revient s’installer suivis de Jonsi qui a entre-temps revetu sa coiffe et son boa de plumes afin de se mettre tout à fait Animal Arithmetic dans la peau. L’ambiance est cette fois-ci survolté et il ne faudra pas plus d’une demie seconde pour que Jonsi se roule dans tous les sens (au limite du crédible parfois), ils enchaîneront avec l’ultime Grow Till Tall. Le crescendo est si prenant que l’on remarque à peine le sol tremblé sous les bass oppressantes du déluge. Le tonnerre gronde et illumine à coup de stroboscope le Bataclan en extase. C’est la nature qui se déchaîne sous le commandement de Jonsi. A voir les yeux illuminés de chacun, c’est bel et bien un évènement surnaturel qui vient de se produire ce soir. Sous la réclamation du public ils viendront nous saluer timidement puis repartiront presque aussitôt.1h20 de concert, juste le temps d’avoir le dernier train et retourner nous coucher l’Islande en tête. 

Le concert de Jonsi, fut donc une véritable claque à mon être blasé. Je m’inquiète tout de même un peu sur le fondement de tout ceci car, il faut bien se l’avouer, sans la batterie, ce concert aurait été d’un ennui mortel. Je reste donc un peu perplexe sur les retords de toute cette joie…mais bon on s’en fout un peu hein.

Pour les photos je remercie http://dgeode.canalblog.com/.

Setlist

Dégénérescence blogesque

25 Mar

Allez je me reprends. C’est avec une profonde désolation que je regarde mon blog aujourd’hui. Après avoir pris le temps d’une grande méditation emprunt désespoir, la décision est prise : On s’y remet et fissa (oui, encore.)

# Les bonnes nouvelles. Déjà, la pré-annonce d’une possible tête d’affiche de Rock En Seine 2010 (Queens Of The Stone Age, Arcade Fire, Massive Attack) me met en extase. Bien sur, c’est ce cher Zegut qui en est la source, mais pourquoi pas! Dans tous les cas, l’annonce officielle des premiers noms, se fera le mardi 30 mars. Autant dire que la semaine sera longue. Ps: Il y aura-t-il une 4eme scène? Ensuite, le seconde très bonne nouvelle, c’est bien sur que l’annonce de la sortie prochaine (le 7 mai)du nouveau Dead Weather, « Sea Of Cowards« . Deux extraits de l’album étaitent en écoute…mais ne le sont plus, donc je repasserais sans doute vous poster ça.

# Les mauvaises nouvelles. Déjà, la pochette du nouveau Foals, ça frise le remake des « Dents de la Mer« . Bien sur, ce n’est rien comparé avec le fabuleux artwork de Congratulations, qui égale à mon avis le contenu du CD. Autre déception : Si le 7 mai, il y a un nouvel album des DW, si ils font une tournée par la suite. Il le fait quand son biiiiiip de 7eme album, le Jack?

Allez, trêve de plaisanteries, voici du son. Bon, je sais, c’est maigre…

Le Son

Jónsi Time To Pretend (MGMT cover)

CocoRosieHopscotch (live)

KavinskyNightcall

Stuck In Repeat

José GonzálezCycling Trivialities

Fleet Foxes Mykonos (Alternate Version)

This Is The Hello Monster!TV SHOWS
Attendre la 15/20 eme seconde…

Go The Optimist

9 Mar

Finalement, 2010 ne sera peut-être pas une année sans saveur. L’air est doux et le son agréable. Le cru de la semaine me réjouit à un point que je n’aurais pas cru possible. En Chronique, le nouveau Jónsi et New Young Pony Club. D’autres suivront prochainement.

[♥♥♥♥] Jónsi – « Go »

Depuis l’apparition de « Boy Lilikoi », je suis sous tension. Le moindre Jónsi apparaissant est automatiquement écouté, étudié, savourez sous la moindre couture. Puis me voici avec l’album, c’est presque trop massive pour être avaler.  « Go » contient quelque chose d’unique ; une sorte de lumière éblouissante. Les titres se suivent avec une évidence et une fluidité déconcertante. 9, c’est trop court mais le Jónsi, c’est pas foutu de notre gueule sur la qualité. Je ne vous mentirais pas que l’album est un peu sans surprise, (on aura peut-être attendu quelques rebondissements de plus) mais d’une qualité supérieur contrôlée… Je vous aurez bien fait quelque chose de plus détaillé mais mon collègue l’a déjà fait et mieux que je ne le ferais.Pour les extraits, je vous éviterais les titres déjà parus, car tout le monde sait déjà que Go Do, Boy Lilikoi, Kolniður et Grow Till Tall sont excellentes.

JónsiAnimal Arithmetic

JónsiAround Us

_____________________________

[♥♥♥♥♥] New Young Pony Club – « The Optimist »

Je partais un peu septique ; bien que j’ai bien aimé Fantastic Playroom, NYPC restait, pour moi, un groupe un peu banal, une pop facile, « à écouter comme ça ». En fait, je suis une pauvre imbécile. Je n’irais surtout  pas jusqu’à dire que The Optimist est l’album de la maturité mais le groupe a gagné quelques titres de noblesse à mes yeux. A l’instar du premier opus, The Optimist est un enchainement de tubes auquel il est dur de résister. Problème : Le chant est parfois sur la limite du cascada. La limite ça passe, mais ça fait peur. Bref, un assez bon deuxième album pour les NYPC que j’accueillerais, désormais, avec les honneurs. (J’ai évité Lost A Girl mais on est bien d’accord, c’est la meilleur.)

New Young Pony ClubArchitect Of Love

New Young Pony ClubThe Optimist

Go Do

16 Fév

A partir d’un moment, on considère ça comme de l’obsession.

JónsiGo Do

[Youtube=http://www.youtube.com/watch?v=xXMrFUo-yZI&feature=player_embedded]

What’s Up?

11 Fév

Cette année 2010 ne génère pas chez moi un grand enthousiasme…Beaucoup d’album sont sorties, beaucoup sont sympas, mais peu resteront. Ceux qui ont un potentiel certains : Los Campesinos, Two Door Cinema Club, Peter Gabriel, Spoon… Dans le genre sympa à écouter mais bon, on fouette pas son chat pour autant : These New Puritans, Delphic, Four Tet, Marina & The Diamonds, Good Shoes, Adam Green…. Cette liste n’est evidemment pas définitive, il y a quelques jours, j’idolâtrais l’album de Four Tet tandis que Transference de Spoon me laissait de marbre. Tout ça pour dire, que c’est pas la joie. Bien sur on peut toujours se raccrocher à quelques perles piquées par ci par là, mais l’album de l’année reste encore à découvrir…. Niveau concert, ça se débloque enfin! Alors que le désespoir me gagnait depuis les Arctic Monkeys (en novembre quand même), un jolie enchainement se dévoile pour les mois à venir. Adam Green et Los Campesinos! en mars, LCD soundsystem et Cocorosie en mai et Black Eyed Peas en juin (ouais, tapez moi 🙂 ) . Ça fait si longtemps que je n’ai pas fais de vrais articles que j’en ai presque oublié ma syntaxe…Pour me rattraper ,voici quelques amuse-bouches plutôt délicieux en fait.

JónsiBoy Lilikoi ♥♥♥♥
Le chanteur du plus célèbre groupe d’Islande ;Sigur Ros (Oui, elle était facile celle là), se démarque encore une fois avec deux singles su-blimes. Boy Lilikoi est sans conteste une perfection musicale sans égale. Bref, rien à redire, juste à écouter.

Make The Girl DanceKill Me ♥♥
Oui, j’ai honte, je sais, c’est pas bien.

Joanna NewsomKingfisher
Newsom est enfin de retour! Kingfisher ne m’éblouis pas mais promet de vraiment jolies choses pour l’avenir.

You Say Party! We Say Die!Laura Palmer’s Prom (Los Campesinos! Remix)
La réunion de deux groupes complètements barrés ne pouvait pas mieux tourner!

Lo-Fi-FnkMarchin’ In
Il faut bien célébrer leur retour, Marchin’In le mérite bien.

Two Door Cinema ClubUndercover Martyn
Un beau single qui je trouve aurait presque pu être écrit par les feu!Cajun Dance Party. L’album des Two Door Cinema Club ne paye pas de mine comme ça, mais il s’y cache un potentiel tubesque tout à fait remarquable…

Rain MachineWinter Song ♥♥♥
Je n’ai jamais eu l’occasion d’en parler mais Rain Machine est un album tout à fait unique. Une œuvre sans pareil et magnifique. Il ne serait pas du tout superflue de vous le recommander chaudement! Personnellement, en quelques écoutes j’étais foutu.

Pix : Maxime Fauconnier