Tag Archives: The Whitest Boy Alive

« Do You Like Party? »

16 Avr

The Whitest Boy Alive(+The New Wine) – Maroquinerie (15/04)

Ce que je trouve le plus déprimant dans ce blog, c’est bien la disparition progressive des reviews…Je ne comprends pas pourquoi, pourtant, j’adorais raconter mes concerts c’étaient même les articles sur lesquelles je passais le plus de temps et d’amour à écrire mais je n’y arrive plus. Ca doit être ce que l’on appelle flemme. Étrangement, je prends parfois plus de plaisir avec les concerts en ne pensant plus à la review que je vais faire par la suite. D’un autre coté, ces concerts en question j’en garde très peu de souvenir. Je n’ai pas envie de me forcer mais je n’ai pas envie non plus d’oublier alors je suis perdue…encore.N’empêche que je vais essayer!

dsc00306

Premier concert toute seule, je suis déjà bien réticente à l’idée d’aller voir TWBA malgré tout l’amour que je leur porte. Bien entendu, j’arrive 30min en avance (oui, car l’emplacement de la maroquinerie est pour moi toujours un grand mystère..sauf cette fois-ci…allez savoir pourquoi). Bref, j’attends, regarde le public…pas énormément de hype, plutôt des gens de la vingtaine/trentaine ce qui est ma foi une bonne nouvelle pour l’ambiance du concert. Les portes sont ouvertes, je m’assoie sur les marches comme d’habitude attendant, pensant, écoutant la musique, regardant par terre, en haut, en bas, à coté, derrière…Je n’ai jamais beaucoup parler avant les concerts donc l’absence d’un ami ne me manque, jusqu’alors, que très peu. Je ne vois dans le public presque personne de déjà connu, ce qui change des concerts hypes…Bref, The New Wine s’installent et débutent leur set par  Revolving Cylinder, font suivre des chansons mis sur leur myspace (Level je crois bien..entres autres). Ce petit groupe de norvégien projette leur son à travers une salle à moitie amorphe mais néanmoins attentive. Le claveriste empoigne ses deux synthés avec une agilité hors paire en envoyant des beats plus que dansant sur la maroquinerie peinant à frétiller. En ce qui me concerne, deux chansons auront suffit pour que je remue mon gros popotin.les chansons s’enchainent et l’electro s’empalent à la guitare feroce du chanteur et à la basse truculente de son camarade. Il feront le début de Robot Rock, de quoi te foutre l’adrénaline au maximum. Ils finiront avec le tres bon I Had To Tell You qui clôt une prestation remarquable que je noterais bien précieusement dans un coin. La première partie achevée, nous attendons tous les tant attendus The Whitest Boy Alive.

Et voilà impossible d’écrire la suite de cette review. Noter tout de même que TWBA est un groupe plein de bonnes énergies, nous le fait partager et le diffuse au delà. Pas de Setlist et bizarrement cela fait presque plaisir ; on a enfin l’impression que les concert sont rock n’ roll et non pas précalculés. Je dois vous dire que ce groupe est tout à fait remarquable et le fait que je n’ecrive pas de review et juste la resultante d’une surdose de bonheur égoistement garder par mon cerveau et non pas une quelconque déception . Bref, un groupe à voir absolument. Juste un NB négatif, les chansons se répètent quelque peu…mais je vais vous dire, on s’en fout un peu . Quelques points marquants :

Erlend Oye se foutant de la gueule de l’accent français = j’aime ! »

L’ananas arraché par les dents du claveriste/batteur

Reprise de Out Of Space et Around the world

P*tain d’ambiance

Magnifique musique

…Bon maintenant à quand Kings Of Convenience?

Oui…cette review est assez pitoyable.

Puis, quelques vidéos.

Intentions

[Youtube=http://www.youtube.com/watch?v=vGMu602OfPA]

Courage

[Youtube=http://www.youtube.com/watch?v=RaxwDcbl3Fo]

Burning

[Youtube=http://www.youtube.com/watch?v=7ib6k6oeU-Q]

Island

[Youtube=http://www.youtube.com/watch?v=Mc5DiH4lFcM]

Around The World

[Youtube=http://www.youtube.com/watch?v=b0DOTpnjhsM]

« C’est La Mort de La Blogosphere ».Automatic.

12 Fév

thewhitestripes

Je pense que ça fait bien assez longtemps que je n’ai pas fais de crise blogale. Je n’arrêterais pas. Mais là pause. 1 résumé des albums écoutés+la review des Islands+une playlist. C’est trop de pression. C’est bête de stresser car on publie pas un article…et donc voici à quoi j’en suis réduit. C’est tellement stupide, vaut mieux que je me calme avant que ça ne devienne plus grave. Je sais pertinemment que Mlle Automatic à raison, la blogosphere est morte. Moi avec je pense. Puis, Je sais aussi qu’un jour il me viendra ce déclic , ce déclic qui me poussera à supprimer ce blog. De toute manière, il était condamné à la minute où je l’ai créé. Pour l’instant, je ne sais pas encore si je dois le supprimer ou simplement le réformé. Le réformé est, je pense, la meilleur solution. A force de voir son chiffre de visite augmenté on à l’impression  qui si il on fait un faux pas, tout ce cassera la gueule…Mais quoi au juste? Qu’est-ce qui se cassera la gueule? Ben rien, justement, cette histoire est donc ridicule. La vérité est que je suis devenue une accro à la musique. beaucoup trop. Je ne sais pas trop ce que je vais faire. Désolé. PAUSE. Je décrète ce blog en crise. Et cet article sera mon fourre-tout en attendant.

Voilàjamesdolfino, c’est fait, j’ai décidé de ne plus écouter de musique…enfin moins en écouté plutot (je suis pas suicidaire non plus). Ok, le problème vient du blog mais aussi de la musique. Marre de ces musiques à deux balles que l’on se tape à longueur de journée juste pour trouver la perle rare. J’écoute tellement de musique que j’ai l’impression qu’aucune n’est bonne. L’autre fois, je réécoutait When The Sun Goes Down est je crois que mes oreilles étaient tellement enflées de chansons en tout genre, que je ne l’ai pas aimé..ce qui est pour moi, la pire chose qu’il puisse arrivé. LA musique qui a tout déclenché! LA musique qui m’a dis de m’intéresser à ce qu’elle est et non à ce qu’elle parait. Celle là quoi…Bref. Grande Frustration entre choqué d’un mal de crane profond. Re-Bref. Je vais vous dire, maintenant c’est finit…Axeley will be « wild » à partir de maintenant.  Entre temps, je me suis acheté ma place pour Chairlift, The Teenagers, The Whitest Boy Alive et je me laisserais bien tenter par I Am Kloot… 😀

Et là, je viens de réaliser que je n’avais pas encore glousser digitalement de rousseur de Erlend Oye…J’aime les roux…je suppose qu’il faut l’assumer…

Mince, je suis trop généreuse…en crise, je ne devrais même pas uploader des musiques…mais  je suis trop généreuse…ou trop lâche. Dans tout les cas, voilà :

1990s Everybody Please Relax
DatarockTrue Stories (qualité à ch*er)
MunkDown In L.A. (Shazam Vocal Remix)
Seventeen Evergreen Haven’t Been Yourself
The Whitest Boy Alive Music Sounds Better With You (Stardust Cover)
Sammy DecosterJe Partirai Me Suicider A Hawaï
Cleast Eatwood Electric Feel (MGMT cover)
MunkThe Rat Race (Siriusmo Remix)
MetricHelp I’m Alive (Acoustic)

A ouai. Y a ça. Je me sens plus. JACK

Pix : James, c’est juste pour l’esthétique de la chose.

Oups…

23 Jan

PLAYLIST :

  1. The XXTeardrops (Womack and Womack)
  2. Peter Bjorn & JohnLay It Down (The Golden Filter remix)
  3. Hot ChipTransmission (Joy Division)
  4. Feist & Ben GibbardTrain Song (Vashti Bunyan)
  5. 1990sThe Box
  6. Franz FerdinandBite Hard
  7. Tokyo Police ClubBe Good (RAC Remix)
  8. PhoenixLong Distance Call (Sébastien Tellier remix)
  9. The BPASo It Goes (Feat. Olly Hite)
  10. The CoastTightrope (Tokyo Police Club Remix)

1218196830012_f POURQUOI?

  1. Womack and Womack, soit les années 80 dans toutes sa splendeur : les synthés grondant sur une basse omniprésente, la classe à l’ancienne. The XX(groupe que je ne connaissais pas jusqu’alors, mais manifestement plutôt bon, de ce que j’ai pu écouter jusqu’à maintenant) Reprenne un peu la même recette en l’aggravant, la rendant bien déprimante, presque suicidaire. Attention, du bon suicidaire, le vrai, le pur et dur! La voix féminine et masculine se mêlent et ne forme plus qu’une, androgyne, insaisissable. Infiniment magnifique.
  2. The Golden Filter ralentit le rythme de Lay It Down, lui insuffle des voix féminines caressant les flux électroniques parcourant le titre monstrueusement dansant de PB&J. Ambiance Sex & Drug à croquer. Puis, arrivent de nouveaux sons, puis des cœurs complétant et finissant ce voyage mystico-paranormal musical.
  3. Une reprise assez inconcevable, provenant de la fameuse compilation War Child : Heroes. Je n’aurais pas cru possible que quelqu’un, une personne, un groupe puisse reprendre avec une telle classe Transmission, qui disont le clairement et quasi-ireprenable. Mais ça le fait, ça le fait même tres bien. Dance Dance Dance…To The Radio…version electronisé, adorable.
  4. Une reprise de je-ne-sais-pas-trop-qui, une certaine Vashti Bunyan, je plaide coupable, je ne la connais pas. Et, oui, j’assume mon incultisme. Pour revenir à cette reprise de Feist et Ben Gibbard, chanteur des Death Cab for Cutie, Postal Service aussi(…enfin beaucoup de groupe que l’on aime bien mais que l’on n’écoute pas forcément..bref.), je m’étonne à chaque fois de la parfaite symbiose entre les deux voix. C’est tout simplement sublime, une impeccable ballade, un peu mélancolique…une hymne qui te rend tout chose….Manifestement et véritablement vivement recommandé.
  5. Les 1990s, nous reviennent avec du bon gros son rock. Bien plus viril que leur premier opus, The Box, promet un album assez franc et direct, ce qui, finalement, est dans la parfaite continuité. L’année 2009 s’annonce croustillante et rock n’roll!
  6. J‘ai finalement réécouté Tonight des Franz Ferdinand (et là, vous craquez, marre d’entendre du Franz partout…) et bien, j’ai abandonné l’idée de retrouver les Franz Ferdinand que j’aimais. Tonight est un bon album, je dirais que les Franz Ferdinand 2.0 sont sur la place…Laissez place, Bite Hard fait son show.
  7. Be Good est haché, mâchouille, pressé, raccourci puis rallongé..un festival de torture salvatrice. Boostant un peu le rythme, RAC releve la sauce TPC avec quelques épices magiques, nous pondant un remix assez génial, enfin de compte.
  8. Je fais ma crise Phoenixienne ces temps-ci; je n’en peux plus d’attendre ce fameux 4eme album….Alors pour passez le temps je m’occupe avec un remix de Sébastien Tellier, toujours aussi sensuel et fascinant, Long Distance Call devient d’un coup bien plus calme et paisible…presque romantique.
  9. I Think We’re Gonna Need a Bigger Boat est un album un peu fou. Norman Cook, n’a pas reproduit un enieme album de Fatboy Slim et c’est déjà pas mal du tout. Des titres vraiments sublimes (Toe Jam, Should I Stay Or Should I Blow, He’s Franck, Seattle…) d’autres un peu moins…Mais l’album reste assez agréable dans l’ensemble, donc pourquoi pas ? 🙂
  10. The Coast remixé par Tokyo Police Club, ça le fait tout de suite carrément bien!

Et toc! Lily Allen – Straight To Hell (Clash)

[Youtube=http://www.youtube.com/watch?v=MGL5EtYGGDM&eurl]

Et double toc! TV On The RadioHeroes (David Bowie)

« I Am Not A Number, I Am A Free Man! » R.I.P

19 Jan

PLAYLIST :

  1. The Bird And The Bee Don’t Stop The Music (Rihanna)
  2. The Whitest Boy AliveRollercoaster Ride
  3. Franz FerdinandYou Never Go Out Anymore
  4. James YuillNo Surprise (Earth Version)
  5. Coconuts RecordsIs This Sound Okay?
  6. Roy Davis Jr. ft. Erin MartinI Have A Vision (Fred Falke Remix)
  7. Mayer Hawthorne & The CountyJust Ain’t Gonna Work Out
  8. Franz FerdinandNew Kind of Thrill
  9. The Ting TingsGreat DJ (Acoustic)

5120674

Pourquoi les écoutés?

  1. The Bird And The Bee ou la force tranquille. Même lorsqu’ils reprennent le tube hyper(sur)pop electronisé et rnbisé de Rihanna, ils le font avec une classe absolue. C’est comme ça que j’ai toujours rêvé d’entendre cette chanson, simple, mélodieuse, rythmé, desservie par une voix sublime. Tout y est, j’aime cette reprise, j’aime quant les artistes/groupes font des cadeaux comme ça. J’aime The Bird and The Bee.
  2. Le nouvel album de The Whitest Boy Alive, Rules, est tout simplement un vrai miracle. Plus je l’écoute, plus j’ai l’impression que c’est une merveille. Il suffit de me mettre une seule des chansons de cet album pour le finir, heureuse et comblée. Entre la folk, le rock, l’electro, la pop, voire même le jazz, Rules nous apaise sans nous endormir. Il est clair qu’un charme et une classe unique se dégage de cette album. Erlend Øye m’a  l’air bien inspirer..on espère aussi pour le troisième opus de Kings Of Convenience. Dans tous les cas, Rules est un bijou à découvrir.
  3. Quelle étrangeté! Franz Ferdinand se met à chatouiller les pieds aux Vampire Weekend, juste pour le coté festif , en tout cas. Ils abordent un style, certes, plus commun, mais merde, ces guitares et ce sourire que je peux deviner sur mon visage me le fait comprendre :  Je crois encore aux Franz, même après Tonight.Yeahhhh….
  4. Ne pas se méprendre, James Yuill fait de l’electro mais, il est vrai que lorsqu’il se munit uniquement de sa guitare, de sa jolie voix…ça le fait pas aussi. Rien que le adjectif « (earth version) » fait rêver, une vrai petite ballade folk. Je pense sérieusement, que ce gars là a du talent, surtout qu’en concert, il est loin d’être mauvais…A suivre…
  5. Le nouvel album de Coconuts Records est, à vrai dire, comme le précédent : Du phoenix ramolli, pas mauvais hein! Il y a que du bons, l’album s’écoute d’une traitre, on ne voit pas trop les titres passés, on doit se dire au moins une bonne dizaine de fois que c’est mignon, c’est joli et c’est franchement bon. J’insistais entre Any Fun et Is This Sound Okay?. Finalement, la ballade toute mignonne représentait bien mieux l’album…Et après James Yuill, je n’ai pas pu me résoudre à me stresser d’avantage.
  6. De l’électro comme on en voit pas mal ces temps-ci, et pourtant, ce morceau m’a attiré. Le petit coté aérien, les douces voix féminines, une ambiance presque marsienne….c’est assez classique oui, mais j’aime.
  7. Sincèrement, je ne me souviens absolument pas où j’ai trouvé ce titre, je m’excuse d’avance. Il y a des musiques comme ça, ce n’est pas votre genre, ce n’est pas franchement votre période et pourtant ça a un effet fou. C’est sensuel, classe, charmeur, soul… »grrr » serait le mot approprié.
  8. Je ne pense pas que je sois la seule fan des Franz à  avoir été déçu de l’absence de New Kind of Thrill sur Tonight. (Je sais, je vous noie sous un flot de musique Franzienne mais c’est un peu mon événement du moment alors subissez. ) C’est étrange, c’est comme si les Franz Ferdinand avait fait exprès de supprimer toutes les musiques plus « rock »…je pense que ça aurait davantage équilibré l’album.Mais bon, ne refaisons pas cet album et savourons ses inédits du single d’Ulysses. New Kind Of Thrill est pas mal du tout, même franchement sympa.
  9. Beaucoup me tuerait pour avoir (encore) un fois poster du Ting Tings, mais j’ai beau tout faire contre, je n’y peux rien, je les aime bien. C’est dansant à mort. Et Great DJ en acoustique  a réussi à être super chouette..Je ne sais toujours pas comment ils ont fait mais ils l’ont méchamment bien fait. Acoustique chouette chouette chouette à écouter absolument.
  10. Y a pas…désolé.

Vidéos :

Sabali dans nos rêves : Avec toi cheri, la vie est belle.

[Youtube=http://www.youtube.com/watch?v=Jv8BykeJf6c]

Jack White tape dans les mains de Jamie Hince

[Youtube=http://www.youtube.com/watch?v=qdeWQIM1FgY]

..Appelle-moi mon Cheri..Franz, appelle moi

[Youtube=http://www.youtube.com/watch?v=CcVIaZ_e1Ys]

…Et Mike pète un câble…

[Youtube=http://www.youtube.com/watch?v=KMSSH1Ir6Lg]

Pix : Erlend Øye