Tag Archives: Yo Majesty

La Flèche d’Or Is Mine

14 Déc

Allez playlist géante pour mon anniversaire. 🙂 .Allez, j’avoue que ce que ce coup-ci, il y a des morceaux vraiment vraiment pas mal du tout; J’ai réussi à faire un article complet, comme une bloggeuse qui se respect, c’est la première fois, je suis émue.

DÉSOLÉ POUR LES LIENS. TOUT PLANTE. CA ME CASSE LES CACAHUÈTES DORÉES….JE REPREND ZSHARE…la misère…

1576121

  1. !Royksopp Happy Birthday
  2. !Andrew VanWyngardenSUPERVOLCANO
  3. Jack PeñateTonight Today
  4. Yo MajestyClub Action (Matt Helders Remix)
  5. TV on the RadioNew Health Rock
  6. YuksekTonight *
  7. The New Sins Feelings (Have Changed)
  8. Alela Diane White As Diamonds
  9. Pnau Embrace (ft. Ladyhawke (Fred Falke & Miami Horror Remix))
  10. Ryan Adams Hey Parker, Its Christmas
  11. Jack JohnsonRudolph, The Red-Nosed Reindeer
  12. Lily AllenWomanizer (Britney Spears)
  13. I Am Kloot The Face of Alabasta
  14. The Golden FilterFavourite Things*
  15. We Are ScientistsChick Lit (Matt Helders remix)*
  16. M.I.A O… Saya (Slumdog Millionaire)
  17. Kanye West, Santagold & Lykke Li Gifted
  18. Diplo200

Ps: *= Grâce à Charlotte(est honteuse), dont on attend toujours le retour….

Bonus vidéo : LadyhawkeWomanizer (Britney Spears)

Oslo SwanChristamas time ….une envie soudaine de Noël.

Pourquoi les écouter?

  1. Röyksoppp récidive. Après leur Infernal, répétitif, nauséeux, magnifique, sublime, Poor Leno, on se retrouve avec un Happy Birthday, que l’on hait comme on l’adore. on l’écoute en boucle, même si dans cete chanson tout est déjà en boucle. On l’aime ou pas, on rien y faire c’est une musique chimiquement irrésistible
  2. Je ne savais pas que le petit Andrew  s’étais essayé à quelques solo. Solo, qui en écoutant ce titre, ne se remarque absolument pas. Alors si on me dit que c’est en fait les MGMT, je ne contredirais pas. Le morceau est tout simple, mais assez efficace. Ca sent bon le Of Montreal…j’aime bien 🙂
  3. Je vois « Produit par Norman Cook« , j’ en ai le sourire béat. Un peu inculte de Peñate, j’écoute ce nouveau single sans apriori, sans réel souvenir. Ce que j’entends là est vraiment excellent! Une voix sublime mêlé à des chœurs et un rythme à se dandiner. On entend façon live une énorme choral mi-joyeuse par la musique, mi-mélancolique par le chant. En réalité, c’est un morceau assez simple, mais un peu comme Sabali, on sent que ce titre est magnifique, on ne comprend pas vraiment pourquoi mais je pense que c’est le cas….
  4. Quand un Arctic Monkeys se met aux platines, c’est sombre, presque violent, adolescent et nerveux. Brutal peut-être mais très bien foutu.L’implacable Club Action de yo majesty se faire matraqué et défiguré par les coups de Matt Helders qui finalement, fait un travail de chirurgien plastique électronique remarquable!
  5. A Chaque fois que je m’écoute la discographie de Tv On The Radio, je trouve une nouvelle perle et impossible de s’en décoller…Je me suis acheter le dernier et je dois dire que je suis assez déçu de ne pas avoir Heroic Dose, dont je cherche désespérément les paroles. Enfin, pour revenir à ce morceau, je ne pense pas qu’il est nécessaire de développer, c’est à casser 4 pattes à un canard..Ouais, 4, quoi!
  6. Charlotte me la presque passé innocemment, ne précisant pas vraiment l’impact que ce tube produit chez les fan d’electro. ce n’est donc, qu’en la recevant que je me rend compte de sa puissance. Alors, certes, c’est un peu du Daft Punk, mais on en est pas là, c’est du tube. « Take My Hands, Tonight, Go Aheadn Play My Game, Tonight…..« 
  7. On retrouve enfin les New Sins (le groupe d’une New Young Poney Club) après le sympathique It doesn’t Work Like That. On les oublierait presque à vrai dire. Feelings(have Cganged) se révèle bien plus dans la branche nouvelle scène electro Suédoise/Océanienne, une petite voix féminine se profile sur un fond d’electro aérien. C’est jolie comme tout, je ne m’en lasse pas encore….
  8. Un petit violon nous fait sentir un petit vent du Middle-West, la voix d’Alela Diane, plus poussée que d’habitude nous fait un peu pensé étrangement à Joanna Newsom. On a comme l’impression que Alela Diane aurait oublié un titre à son album. Une sublime ballade, je m’en remets pas.
  9. J’avais ce remix il y a pas mal de temps, par pression de buzz je l’ai pris mais je ne l’ai en fait jamais écouté. Et hier soir, comme un éclair de génie, je me suis aperçu que ce remix était une bombe, un bijoux electro comme on en produit en masse ces temps ci. L’original est, certes, sublime, mais je préfère ce remix.
  10. La blogosphere s’agite pour les fêtes et pond des playlist de Noël un peu partout. Et PAF! Ryan Adams revoit le jour! Le morceau est assez vieux, mais les chansons de Noël ne sont belles qu’une fois un peu vieilli, je crois. Un jolie ballade….Magique.
  11. Je n’arriverais jamais de me passer de Jack Johnson. Jack Johnson c’est le soleil, la plage, les surfeurs, les cocotiers, les coktails… un seule note et on est déjà heureux. Certains le trouve assez ennuyeux, moi c’est mon héros…
  12. Je pense que Womanizer attendais Lily Allen pour le sauver. En écoutant, ça reprise on s’en rend bien compte que Lily allen aurait pus être l’auteur original personne n’aurais été choqué, cette chanson est fait pour elle. Une reprise bien comme y faut, comme je les aime.
  13. Ah! Les I am Kloot, je les aime. Je n’ai toujours pas entendu un semblerait-il dernier album, j’ignore donc si ce titre apparait dans leur album à venir. En tout cas, il est disponible gratuitement sur leur site. C’est assez déroutant à vrai dire. La voix en écho est un peu vaseuse, la batterie raisonne dans notre boite crânienne….comme une gueule de bois mal léché…C’est assez étrange mais assez plaisant, même très appréciable, même très bon en fait.
  14. Je n’ai rien de particulier à dire dessus.C’est juste….coquin, je dirais. « Whiskey, Ice Cream, Cute Boys….« 
  15. Bien que je ne sois pas fan de la musique de We Are Scientists, je les aime bien, rien que leur tête me font plaisir. Ce remix remet un peu tout le monde en place. Chick Lit se marie extrêmement bien à l’electro et Matt Helders est, largement,  à la hauteur. Toujours un peu teckto…mais je crois que j’aime ça finalement…
  16. Pas mal de titre du nouvel album de M.I.A sont sortis mais aucun ne m’ont vraiment convaincu, je dois être surement un peu choqué, pas assez de recul. Dans tout les cas, O….Saya est magnifique, assez sombre mais langoureusement amené par l’estimée M.I.A….
  17. Je vous avouerai que j’ai eu un peu de mal avec ce trio, pourtant alléchant. Et finalement, tout ce brouhaha se dévoile peu à peu, au fil des écoute. Chaque élément prend sa place et on se retrouve avec un beau festival. Du bon son, pas de doute!
  18. Diplo, que l’on présente plus, nous fait un belle ratatouille d’électro, que l’on apprécie goulument. C’est comme un voyage inter spatiale que l’on entreprend avec une moto façon From Paris To Berlin(vous en faites pas j’ai honte..). Incisif, glaciale, poignant, géant.

jack-white

Oui, Jack White pour mes 18ans, fallait.

Publicités

Festival des Inrocks 2008. Get Well Soon+Yo Majesty+Franz Ferdinand

13 Nov

Je n’ai pas réussi a m’endormir avant-hier soir, et je ne pense pas que j’arriverais à dormir  ce soir là non plus avant d’avoir finis cette review. Pour les gens qui m’ont suivis des mon ancien blogspot, je crois qu’il n’est pas nécessaire de rappeler mon attachement groupiesque pour ce groupe qui m’a définitivement lié à la musique, pour les nouveaux lecteurs…ben maintenant vous savez. Pendant prés d’un an et demi je n’ai attendu que ça. Je peux vous dire à cette heure, qu’il y a un avant et un après Franz Ferdinand. Je ne vais pas vous dire que c’était le plus beau concert de ma vie, car ce n’est pas vrai, en même temps je ne pourrais pas vous dire lequel le surpasse. Ce hier matin, je me suis réveillée, difficilement vu l’heure, avec un arrière-gout de gueule de bois( version indé, toujours!). Encore dans le brouillard, je mets un temps record pour me préparer, j’entends alors au loin(dans un 60m2 tout est relatif) mon père qui me demande si ce ne serait pas les Franz Ferdinand que j’aurais vu hier soir, je lui répond, presque inconsciemment, oui. Il me dit alors qu’il avait annoncé aux infos que les Franz Ferdinand avait assurer un excellent set avec 5 nouvelles chansons. Et là, je m’arrêtes quelques secondes, comme si je venais de réaliser…Je me décide alors à mettre mes badges, « Franz Ferdinand » et, en regardant cette baguette, je prends aussi la « tête de Bob Hardy » en hommage. J’aurais voulu mettre mon écharpe orange en l’honneur à la chemise de ce cher Alex Kapranos mais abandonne très vite l’idée…Je pars à la fac, mélangeant, idées, émotions et réactions. Arrivée chez moi, je crois qu’il est grand temps de commencer cette review.

10

Je pousse Lucie à sécher ses cours, car sincèrement, quit à se faire passer pour des groupies qui arrivent 4h à l’avance, je préfère ça qu’attendre chez moi à stresser..pour rien, bien sur. Bref, nous voguons dans le métro parisien, je ne réalise pas vraiment, j’ai des petits spasmes groupiesques mais rien de bien grave. Nous arrivons sur les lieux, prenons un milkshake, surveillons à la va-vite l’entrée : presque personne en fait, on se prend des sandwichs et se posons contre le mur de la cigale. Il est approximativement 17h mais je ne pourrais pas confirmé cette information, peut être un peu plus tôt, disons 16h30. Je crois avoir passé les plus longues heures de ma vie. Je reconnais quelques personnes célèbre des concerts, quelques personnes qui je crois être des bloggeurs(mais je n’aurais jamais la confirmation). La tension commence à monter, je me convainc que c’est les Kooks qui passent ce soir, de quoi vous faire débander d’un coup, mais non je n’y arrive pas, c’est trop. A même pas quelques mètres, dans les entrailles de La Cigale étaient quelques part les Franz Ferdinand, quelque chose de surréaliste. Nous sympathisons avec une jeune demoiselle et échangeons quelques mots avec d’autres. 18h30, enfin les portes s’ouvrent. On se pressent, mais tout est bizarre, on monte, redescend et voyons déjà le premier rang complet mise à part du future coté du bassiste. Je n’étais pas particulièrement pour me mettre sur le coté, préférant me taper avec les fans que de me taper la sono (le bref passage en foule d’Alex Kapranos, confirmera ma décision non approuvé), mais ça sera le coté Bob, qui finalement ne sera pas forcément un mauvais choix…Apparemment, il y avait la dreamteam du forum France Ferdinand, mais comme une cruche que je suis, je n’avais même pas réalisé. Ce concert était avant tout un festival, donc je m’étais bien préparer à accueillir les deux autres groupes qui allaient surement prendre un bon 3/4 heure. Get Well Soon, ne sonnait déjà pas superbement bien à mes oreilles(comprendre : l’album m’ennuie désespérément) mais Yo Majesty avait retenu toute mon attention. Bref, tout ça pour résumé mes attentes et espérances. Donc, nous attendons pas moins d’une heure, la fille avec laquelle nous avons sympathisé et une autre connaissance à elle parlent de bloc party, ce qui me fait un peu penser à charlotte qui a renoncer au franz pour sa fac de droit, bloggeuse(ou ex-bloggeuse.. 😦 ) que j’ai due harceler de sms et je m’en excuse.

img_8401

Bref, enfin 19h30, les festivités commencent. Le rideau ouvre, les Get Well Soon sont là. Je les avait un peu vite jugé à l’écoute de l’album (enfin la tentative), ce n’est pas si mal que ça. C’est toujours aussi dépriment malgré tout, quelques moment d’excitation sur « If This Has Is Missing » tout de même, qui est en live, un vrai petit bonheur. C’est vrai que ça fait un peu Radiohead/Arcade Fire, mais je ne suis pas sur qu’ils aient pris les meilleurs cotés des deux. C’était tout de même une belle prestation quoi que l’on puise en dire et je me dis que si moi, ca ne m’a pas chamboulé, je pense qu’à d’autres ca a plu donc j’en suis ravie, ce n’est pas un mauvais groupe en soit…40min de set, environ…

img_8501

Les rideaux se ferment.On attend la demi. Je ne m’imaginais même pas qu’il y aurait pu avoir un DJ chez les Yo Majesty (je sais, je suis grave) mais c’est bel et bien une table de mixage et son propriétaire que je vois là, ces cheveux battrons la mesure jusqu’à la fin du set. Nos deux rappeuses débarquent en sautillant et lâchent leur débit impressionnant de mots. Le contraste avec Get Well Soon est presque insurmontable, on a du mal à rentrer dans le rythme, dans l’esprit. Je commence à reconnaitre des titres donc ça va toute suite mieux, l’ambiance dans la salle ne m’a pas l’air franchement explosive, même carrément pas, mais on s’y fait. Il feront il me semble : Never Be Afraid en intro puis enchaineront :Party hardy, bien sur Club Action, Leather jacket, booty klap, Kryptonite pussy et d’autres…(voire setlist à la fin de cette article)D’un coup, ma voisine de concert s’excite, et me dit qu’il y a Nick qui regarde, je jette un coup d’oeil et sens mon cœur qui me sers, je fais passer le mot a Lucie…J’essaye alors de faire abstraction de cet individu pour éviter tout fixage groupiesque, j’y arrive tant bien que mal, une chanson passe et paff, on me dit à l’oreille droite qu’alex kapranos regarde..je vois une forme orange de loin….J’essaye de toutes mes forces de ne pas y penser, de me concentrer sur le concert qu’il y a là…chose assez complexe. L’ambiance dans la fosse se réchauffe quelque peu vers la fin, elles font une dernière chanson, l’une dansant presque à poil l’autre vous accrochant tout les regards du premier rang. A un moment tout le monde à crier « Yo majesty, » , c’était chouette. Ca rappait un peu de tous les cotés d’une synchronisation imparfaite mais incroyablement bien coordonnée. Mélangé ça avec une bouillasse electro et vous avez les Yo Majesty. Certains pourraient ne pas aimer, ce qui se comprend très bien mais personnellement, je n’ai pas résister à l’appel de la « tête de poule » et de « la tête qui dit oui« , on pourrait trouver ça ridicule moi je me suis éclatée. Pour moi, les Yo!Majesy ont assurés un set implacable et énergisant, faisant monté la température de la salle de quelques degrés…Le seul soucis est le décalage totale avec l’ensemble de la programmation, ne mettant pas à l’aise tout le monde.

img_8775

Le rideau se referme, et il est bel et bien l’heure d’accueillir les Franz Ferdinand. Ce moment est arrivé tellement vite, que je n’ai même pas réalisé. Ça faisait si longtemps que j’attendais ça, que je n’étais plus sur que je les attendais encore. On commence à vouloir soulever le rideau pour apercevoir des bouts, des pieds, du scotch…déjà 21h35, on se demande ce qu’ils foutent…les minutes plus longues de ma vie. La foule se compresse mais reste très vivable, mais étant composé de personnes de tout age et toute horizon, nous n’aurons (heureusement) pas le droit au vilain coup de p*te de jeune groupie en chaleur que l’on subit généralement presque avec amusant ; le public franzien est donc un public vraiment cool. La musique d’ambiance s’arrête, mon cœur avec, le rideau s’ouvre, en fraction de seconde, ils arrivent tout naturellement sur la scene. Je ne sais pas pourquoi mais sur le coup, j’avais presque envie de les engueuler de ne pas être venu durant toutes ces années. Se sera « Bite Hard » qui ouvrira le bal. Sa douce intro dévoile la voix d’Alex Kapranos à la chemise orange melon qui selon la légende est une dior(ouai, on s’en fout, je sais). Nous avons également le temps de voir tout les membres, Bob Hardy pas franchement surprenant mais néanmoins de jolis chaussures, je vois de loin le beau tatouage de Paul Thomson et tout à ma gauche Nick McCarthy avec son pantalon rayure plus que moulant à mon gout(…)C’est bizarre mais les voyant comme ça, Alex encore avec sa frange, j’ai l’impression qu’ils n’ont pas vieilli, qu’ils restent encore les jeunes scotish de glasgow qui veulent faire danser les filles. Nous le verrons après, même à 37 ans, Alex nous fera de jolie acrobatie. Certains diront qu’il chantait faux, surement en fait, mais je ne les même pas remarqué, j’avais presque l’impression que c’était impeccable, une voix grave posé, et tres juste dans mon souvenir. « Bite Hard » explose, on commence à vraiment sentir quelque chose, une vive émotion (excitation, franzemotion, admiration, surprise…)on sautille un peu(même si le niveau de la scene n’est pas le plus agréable pour une jeune femme….bref) on chante (Et ouais, moi je connais le refrain comme même.etttt ouaiiii…), on sourire…..J’y crois pas, je crois que je demande même à Lucie de me pincer, mais je ne suis même pas sur que je l’ai vraiment demandé…Et Tac! Ils t’enchainent « Do You Want To« , STRIKE! La foule est en effervescence, toute la fosse devient une trampoline géant…au sens propre du terme ; le faux-sol se tend et se détend. Je regarde d’un air étrange Lucie, on se marre un bon coup(oui….ca doit être nerveux), j’essaye de sauter, je suis projeté dans les air…inquiétant cette histoire. Ils n’apportent aucune modification à ce titre, ce qui est un peu décevant, mais pas vraiment(si vous voyez ce que je veux dire…). Je ne les sens pas très chaud au début, ce qui est peu frustrant mais le grand(pas si grand en fait) écart d’Alex sonne le gong, le groupe redouble de puissance, les guitares s’affolent, la foule reprend « you’re so lucky » comme si ce fut leur internationale, un slammeur se fait gerter de la scene par un coup de pied au fesse de Nick(qui finira par se servir de sa guitare)TIC O TAC! Ils te font « The Dark of The Matinee« , un  titre puissant en live, le premier couplet est géantissime. Tout le monde connait les paroles par cœur bien sur. C’est tout simplement géant. Ils t’aligneront img_8783ensuite « Katharine Kiss Me », au refrain tubesque digne du premier tome FF, incisif et jouissif. Encore vraiment bien intégré par le public, je pense. Et la je n’arrive pas a y croire, « WALK AWAY« , LA chanson des Franz Ferdinand, qui à tout déclencher… Bizarrement avec deux guitares électriques ça enlève le coté ballade anglaise que j’aimais tant. Quoi que l’on dise, je trouve qu’Alex Kapranos à une voix remarquable(mais je crois que là, je radote). Le public reprend avec lui, quelque chose de discret d’abord puis à volume égale sur la fameuse question : « Why don’t you walk away?« …..Les slammeur s’enchainent, une fille fait une chorégraphie assez sympathique, même le vigile n’osera pas la poussé violemment, les Franz ont l’air de bien se marrer. Le riff hypnotique de « 40ft. » résonne dans nos tête. Le titre passe comme une lettre à la poste. Beaucoup de slammeur s’enchainent, les vigiles deviennent de plus violent et les plaques dans la foule sans remords. Nick, plus tard les frappera(ouai le mot est fort hein!) avec son manche de guitare. On ne reconnait pas « Turn It On » quand il se présente, l’intro guitare est moins accrocheuse que celle au clavier mais le tout passe vraiment bien. Quelques minutes plus tard, je sautille toute émoustillé par une joie presque transi… »Take Me Out« . Ce qui est bien avec ce genre de moment, c’est que tu n’est pas l’as seule, c’est toute une masse qui s’eleve. Tu as beau l’avoir entendu à la radio une bonne centaine de fois(voire plus), quand alex kapranos te balance ce son….tu dis oui.  Alex Kapranos et ses coups de hanches, Alex Kapranos et sa voix de playboy, Alex Kapranos avec ses grandes mains agiles qui voltigent dans l’air de la cigale…C’EST DU P*TAIN POUSSE AU VIOL!..hum…Take Me Out donc. Je crois que c’est LA chanson qui démontre à tous que les Franz Ferdinand sont une référence, je défis qui conque de me dire qu’il ne frétille pas comme un merlan frie(ing) quand ils entend le riff infernale, presque poétique, de ce tube là. PERSONNE! Une fois finis, les nouvelles perles des Franz sont dans la place. L’enchainement Ulysses/What You Came For magistral et IMPECCABLE. « Ulysses« , prochain single à sortir, sort son premier couplet dévaster, ravageur, tapageur….enfin le pied quoi:Tu fais des « tututu.tutu tu » avec ta bouche pour accompagner le synthé. Je pense que c’est à partir de Take Me out que les Franz Ferdinand, ce sont vraiment lâchés, alors que les gouttes de sueurs perlaient enfin sur leur font. « What You Came For« , je l’ai toujours su que ce serait elle, le tube de l’album, depuis une video toute cradouille d’un de leur concert écossais, quand elle s’appelait encore Favourite Lie…C’est dingue je crois que ca a été le point culminant du live à mon gout, une telle intensité dans la voix, des solos de guitare à vous rendre dingue…un petit bijoux…Là, vient « Micheal« . La chanson qui m’a fait devenir une groupie transi…du moins sur le disque, car la nouvelle version est assez décevante. De plus, il y a un problème de guitare apparemment. Le refrain est incompréhensible, les couplets sont pas mal mais l’instru un peu potage. La fin est grandiose bien sur..et bien sur, c’est que c’est tout simplement la fin de leur set. SCANDALE! Ce n’est pas possible! ca doit fai041re à peine 10min qui sont sur scene!!! Ils s’en vont d’un air ravie, nous crions au désespoir. Heureusement, j’aperçois sur une setlist qu’il y a deux chansons rappels. Je ne m’inquiète pas et repose mes cordes vocales. Les techniciens ont à peine le temps d’installer des tambours(oui, non, je sais, y a des termes plus technique comme même) que les Franz Ferdinand reviennent déjà. Tout le monde le sait, c’est « Outsiders » et ses batteries infernales! Pas de Andy malheureusement (d’ailleurs, je ne sais pas trop s’il est définitivement partis ou pas) mais un mec d’un groupe qui je crois est assez peu connus. A la fin tout le monde s’y met et c’est vraiment la grande classe. Il enchaine avec « This Fire« , l’éclairage mêlé à la fumée fait monté la température de la salle autant physiquement que psychologiquement. Tout le monde est à vif, en pleine ébullition pour vivre ce final avec toute la ferveur possible et inimaginable. Autant eux que nous, se dit que s’il faut se quitter si tôt(1h de live) autant que ce soit en apothéose et ça l’a était. La chanson fini, ils jettent leur médiators et baguettes. Paul rate son coup et laisse à l’abandon une baguette au plein milieu de la scene que ramassera Bob qui me la donnera en main propre(je pense qu’il avait la flemme de la lancer en fait…), Le batteur tape dans nos mains….derniers coup d’œil à Mccarty et Kapranos qui nous saluent une dernière fois. Ils ne reviendrons pas. Il était clair qu’il serait possible d’aller à l’aftershow avec quelques fans non loin de là, mais pressé par le temps, nous courrons presque (oubliant même mon gilet tripe katmandou…..si quelqu’un l’a vu par hasard…au moins, je me dis que ca fera plaisir à la femme d’un vigile…ou à sa grand-mère…) achetons quelques badges et filons dans la voiture. Je regarde par la fenêtre, je vois l’elysée-montmartre…qui dans quelques jours accueillera The Streets à mon plus grand désespoir…Je ris, je ne sais pas pourquoi, mais un fou rire me secoue presque nerveusement…je me calme. Puis, jles larmes au bord des yeux…une dernière poussée d’adrénaline qui m’empêchera de dormir le soir même…

Mes impressions? Je ne sais pas si j’ai adoré…oui, je vais surement relire ma review et me rendre compte en fin de compte j’ai « kiffer ma maman » mais sur le coup ce n’est pas évident à déterminer. En fait, je crois que je n’ai pas réalisé ce que je viens de vivre, même maintenant c’est assez complexe, je sais juste que ca m’obsède. Ça semblait tellement naturelle de les voir là…. Les moments marquants? Bizarrement, je crois à un moment donné où j’ai bugé(nooon pas bavé) sur le chanteur il m’a regardé du coin de l’oeil à soulever les sourcils ecarquillants les yeux et arrache un violent riff à sa guitare et part en vrille. pour tout vous dire, je suis presque sur qu’il ne m’a pas vu mais…ça fait partit du folklore des concerts, je présume. Ou encore le moment où le bassiste me donna la baguette……..je suis restée presque pétrifié, fixant comme une attardée ma main tenant fébrilement ce bout de bois. Quand j’ai repris mes esprits, il était déjà partis…Autres choses à signaler? Je pense que ce n’était pas plus mal de se mettre devant bob hardy car en le regardant bien, on voyait ses mains glisser sur la basse comme une pianiste c’était presque hypnotisant. Nick McCarthy toujours(genre, je l’ai déjà vu…hum) très sympathique, dans le style guitariste nerveux. Et bien sur Alex Kapranos, LA classe british par excellence…LE Jack White anglais pour moi (..comparaison sentimentale et non musical…bien sur) Enfin, je crois que j’ai fait très long, mais il y a bien des choses à dire dessus. Je n’ai même pas essayé d’être un peu drôle(ou ridicule selon les gouts), à faire de belles phrases cohérentes, j’ai tout balancer…Voilà, c’était le concert des Franz Ferdinand…c’est fait. J’ai presque envie de ne plus aller à des concerts, ne plus écouter de musiques, de ne plus continuer ce blog…comme si tout était devenu fade par rapport à ÇA. Mon dieu, Cette review est d’un mielleux écœurant…excusez moi…trop d’émotion pour une vieille groupie…

SETLIST Get Well Soon :
Intro
Prelude
You , Aurora , You , Seaside
We Are Safe Inside While They Burn Down Our House
If This Hat Is Missing I Have Gone Hunting
I Sold My Hands For Food So Please Feed Me
Listen! Those At Sea Sing A Song On Christmas Day
Lost In The Mountains (Of The Heart)

SETLIST Yo Majesty :
Never Be Afraid
Blaim It On The Change
Leather Jacket
Party Hardy
Kryptonite Pussy
Take It Away
Club Action
Don’t Let Go

SETLIST Franz Ferdinand :
Bite Hard
Do You Want To
Matinée
Kathryn, Kiss Me
Walk Away
40 Ft.
Turn it on
Take Me Out
Ulysses
What She Came For
Michael
——–
The Outsiders
This Fire


Bit Hard

Walk Away

Do You Want To

http://fr.youtube.com/rockingparis

Et Et Et….un duo avec Les Mgmt….enfin….un supposé duo…

http://www.dailymotion.com/video/x7emqk_journal-du-festival-jour-2_music

Sources : (Et merci…)

Review autres

Photos :LA, LA et LA et bien d’autres…

Puis bien sur, le forum…une référence…

PS : Navré pour les droits d’auteurs des photos, mais si je devais m’occuper de tout ça, je pense que je n’aurais jamais fait de blog..Toutefois, si vous trouvez l’utilisation de ses photos inexcusable, faites le moi savoir, et je les enleverais immédiatement.

Eye of The Tiger(Grrrrrr…)

3 Nov

Je voulais faire un article/albums mais, regonflée à bloc, je tente une playlist expliquée que je croyais devoir abandonner mais finalement non (notamment grâce à Mlle Lily). Alors allons-y, pour le meilleur et pour le pire. J’ai décidé de charger mes musiques sur mediafire, tant pis pour la pré-écoute mais zshare nous à définitivement lâcher….RIP.

  1. TV On The Radio Satellite
  2. Ray LaMontagneMeg White
  3. M83Kim & Jessie
  4. Yo MajestyFucked Up
  5. IslandsI Feel Evil Creeping In
  6. Little Jackie28 Butts
  7. ClementineI’m Capricious (I Want…)
  8. Kaiser ChiefsRemeber You’re A Girl
  9. Abe VigodaAll Nite and Day (Remix)

Pourquoi?

  1. J’ai l’impression que tout le monde connaissait TVOTR depuis le tout début mise à part..moi. Je ne connaissais que loin, un nom de groupe marrant mais pas plus que ça. Et puis un jour, Louis me convainc d’écouter Dear Science. Après quelques jours de ballotements, la révélation de la mort, vous savez le genre de révélation  qui te met à genoux comme un abruti, tu as presque envie de ramper aux pieds du groupe pour qu’il te pardonne de ne pas les avoir écouté plus tôt. Après Dear Science, je commence leur disco, un pur délice. Pas un seul titre n’est décevant et même si je ne l’aime pas au premier abord, je suis convaincu par une force obscure qu’il est forcément bon. J’ai noué alors ce genre de liens de confiance, où l’on sait que ce groupe ne te décevra jamais. Et si il te déçois, c’est toi le problème pas eux. Bref, c’est bête une fois écris, mais je crois bien que TVOTR est devenu l’un de mes groupes préférés…Pour ce qui est de Satellites, il s’agit d’un extrait l’EP Young Liars(sublime dans l’ensemble…bien sur), je ne sais pas pourquoi lui, pourquoi maintenant…Je sais juste que merde, c’est de la bonne!
  2. Ces temps-ci mon frère écoute en boucle l’album de Ray LaMontagne, j’admets que le nom ne donne pas vraiment envie, néanmoins, l’album est très agréable à écoute et mérite un petit détour. La folk n’est pas vraiment mon domaine mais qu’en on parle d’un white, je suis au garde à vous!
  3. Je suis allée voir presque inconsciemment M83 en concert dans le cadre du BBmix festival. Je n’étais pas franchement emballée par l’album jusqu’à ce jour, mais en live, ça prend tout son sens. Je ne vais pas développer puisque une review est actuellement en cours.
  4. A moins, de deux semaines des (sublimes, géniaux, gigantesques, admirables….)Franz Ferdinand, je commence à m’intéresser aux groupes qui partage l’affiche des Inrocks. Get Well Soon, chez moi ça ne passe pas du tout donc le début sera très long…Mais, Yo Majesty, c’est le festival des rappeuse interstellaires ; ça démange la main du rappeur et la masse capillaire du rockeur. Universellement tubesque, une soirée qui se promet grandiose…
  5. J’admets que je ne suis pas investit totalement dans le dernier Islands, mais je ne sais pas pourquoi ça m’a pas vraiment tenté au premier abord, puis il y a eu cette chanson, je ne sais pas trop pourquoi, mais elle m’est très sympathique. Le début me fait penser à du radiohead soft, donc ca rappelle forcément une certaine époque.Puis, cette petite montée vocale, puis, ce petit rythme linéaire, ce petit quelque chose tout bête mais qui fait tout. je devrais sans doute écouter vraiment l’album mais pour le moment les TVOTR prennent tout mon temps…
  6. Ne me demander pas, je n’ai aucune idée où, j’ai pécher cette petite pop péchu, pas la moindre idée. je sais juste qu’un matin, me reveillant avec la rubrique « Test » de mon ipod, j’ai commencé à remuer du pied, faire un balancier rythmé de la tête, on esquisse un sourire et hop c’est dans la boite.
  7. On continue dans la lignée pop sucrée, qui débouche les chakra heureux. Ça tape des main, un léger chœur de jeunes demoiselles. C’est frais, pas révolutionnaire, hein, nous sommes bien d’accord, mais mince, moi ça m’égaye pendant 2min32 d’une joyeuse petite promenade pop.
  8. Bizarrement, je n’avais pas prêter plus attention à la petite dernier du nouveaux Kaiser Chiefs. Puis, un jour, alors que j’étais avec quelques amis à moi, j’ai mis le nouveau Kaiser Chiefs en fond, il eut un blanc, tout le monde écoutait le morceau ; je me suis rendu compte que cette chanson était incroyablement beau. Quelques chose de lent, cette guitare qui caresse une voix un grailleuse mais qui finalement prend place. Le petit bébé des Kaiser réserve bien des surprise, me les faisant apprécier de plus en plus. Zenith or not?
  9. J’ai voulu jouer la carte un peu n’importe quoi pour le dernier morceau de cette playlist. Je ne sais pas pourquoi mais ce titre est tellement débile qu’il me fait sentir plus intelligente donc bon..c’est con mais que puis-je y faire?

I’m Bond, Jack Bond

18 Sep

Playlist :

  1. Alicia Keys & Jack WhiteAnother Way To Die
  2. Oasis To Be Where There’s Life
  3. Cajun Dance PartyFive Days
  4. M.I.A.Every Day I Love You Less And Less (Kaiser Chiefs)
  5. SpoonWriting to You in Reverse (live)
  6. Antony & the JohnsonsShake That Evil
  7. Amadou & MariamSabali
  8. Oasis (Get Off Your) High Horse Lady
  9. Little Joy Brand New Start
  10. Denison WitmerChampagne Supernova (Oasis)

En cadeau :

Le blabla :

Vous voyez, ce matin en me réveillant, d’une humeur plutôt correct, j’ai lu que les Babyshambles allait sortir un troisième album et me voilà, d’humeur maussade. Car, si vous aussi, vous avez entendu dire que Carl et Pete avait fait un mini concert ensemble et que ca c’était bien passé, vous comprenez ma déception. Pas que je sois une fan transi des Libertines. Puisque soyons claire, je ne veux pas qu’ils se reforment.(allez y, jetez moi des cailloux, même pas mal!)Les deux albums des LIbertines étaient superbes, mais voilà, ils faut que ca reste un mythe. Pour revenir aux Babyshambles, je ne veux plus de ce groupe. Ce concert au Zenith était si décevant que je crois que je ne m’en remettrai jamais. Je ne les ai même pas réécouté depuis ce jour, un peu comme MGMT(ce qui est fort dommage vu la qualité de l’album en lui_même). Bref, j’aimerai bien que Pete Doherty passe à autre chose….mais que puis-je y faire…

Ce pourquoi vous êtes obligés d’écouter cette playlist ?

  1. Le grand événement, c’est bien sur, la mise en ligne du titre Another Way To Die par le duo tant attendu (au tournant) Jack White et Alicia Keys.  Si, vous êtes passés par ici, avant, vous avez pu voir que je fus légèrement(même un peu plus que ça) surexcité par ce titre. Donc avant tout commentaire, je voulais encore remercier cette chére Mlle Charlotte pour m’avoir donner le lien et Mlle Hans pour sa généreuse donation de lien zshare(voir dans les commentaires). Il ne faut pas oublier que Another way To Die, c’est avant tout une chanson de James Bond, d’ailleurs Jack à dis ceci. Donc, on est un peu obligé d’attendre la sortie du film pour constater la véritable ampleur de la chose( 31octobre). Les paroles peuvent être lu sur le forum d’allociné.Bon, je ne vais pas y aller par 4chemins (pourquoi pas 6 ou 7chemins..personne ne la jamais su) : c’est de la bombe. Bien sur, Jack White est maître dans cette histoire, il a en effet écrit et composé cette chanson, en plus de jouer de la batterie(oui, il faut rappeler que c’est comme même lui qui a appris a Meg White à jouer de la batterie) et de chanter. Alicia Keys a vraiment une voix superbe, même moi, je ne pourrais pas le nier. Le duo est surprenant et très excitant par ce mélange (même si je trouve que la voix d’Alicia Keys n’est pas vraiment mise en valeur) de deux styles assez différents. Enfin, je vais vous dire, ce titre est MAGIQUE! Pour conclure, lisez ça, et ça.
  2. J’ai craqué, j’ai pris le dernier Oasis. D’habitude, je n’écoute pas sérieusement les albums de Oasis, car il faut être honnête c’est un petit peu toujours la même chose, mais là, je ne sais pas, serait-ce la pochette, ou le nom, je l’ai religieusement engloutie. Je ne suis pas une fan inconditionnel donc je passerais sur les comparaisons inter-albums. Donc, dans espoir d’être le plus neutre possible, cet album est superbe.C’est très pop par endroit , mais ça a son charme; le rock règne bien entendu. Enfin, je vais réécouter ça pour me faire une meilleure idée. Mais pour l’instant, c’est plutôt positif. Ce titre est pour moi le plus réussi…mais c’est bien subjectif.
  3. Et, oui, nos cher Cajun Dance Party sortent ENFIN du neuf. Ils ont toujours eu le chic d’être tres généreux et de nous filer toutes les nouvelles démos. Moi fan, je suis comblée. C’est vrai que ca ne change pas beaucoup, mais moi j’aime ça, je n’aime pas que les artistes prennent trop de risque perdant parfois leur propre signature qui faisait leur qualité. Les CJD, c’est les Kooks du bon coté de la force. J’ai toujours été amoureuse de Yoda.
  4. Pour être franche, la première fois que j’ai écouté cette reprise, j’ai trouvé que c’était du gros n’importe quoi; comme a chaque fois que j’écoute un nouveau M.I.A..Puis on s’habitue, quelques écoutes plus tard, on est des accros.  Bref, c’est différent, c’est imaginatif, créatif, superbe, brillant : Bref, super cool si vous voulez mon avis.
  5. Quelques nouvelles chansons de Spoon trainent sur le net, toutes versions live pour l’instant. Ca ne me déçoit pas du tout, ca donne même l’eau à la bouche. C’est dingue comment cette voix a un effet hypnotisant…je suis désormais a l’affut d’un album leaké…Ps: je suis la seule à trouver que la voix ressemble à celle de Benjamin de La nouvelle star?
  6. Je fus tenté de mettre une autre chanson extraite du EP de Antony & the Johnsons, puisque je l’ai en ma possession, mais je trouvais ça assez mesquin de ma part et très hautain (même si avoir préciser que je l’avais me procure une sensation vil et perverse qu’est la fierté et l’orgeuil.). Bref, on s’en fout tout le monde là et si vous ne l’avez pas, le résumé sera : lent et triste.Bref, je mets comme même Shake That Evil comme tout le monde, car c’est tout simplement la meilleure et tout le monde a raison. Très jazzy, très folk aussi. C’est calme mais entrainant, triste mais avec sourire au coin. Enfin, c’est beau, poétique presque. Enfin, n’abusons pas, c’est une très bonne chanson point barre.
  7. Je ne voulais pas vraiment la postée, car tout le monde l’avait déjà fait mais je m’en fou un peu, cette chanson est vraiment superbe et plus elle sera écouté, plus on lui rendra hommage. Car, ce mélange est tout simplement fabuleux. C’est pour cela que certains font de la musique.…en espérant que tous aient le même but.
  8. Encore une des chansons du nouveaux Oasis. Rien à ajouté de particulier. Je tenais tout de même à dire que beaucoup on trouvé cet album de Oasis assez nul….enfin….soyez avertis
  9. Little Joy étant le nouveau groupe de Fab Moretti(The Strokes…au cas où leur looonguuue loooonnnguuueee absence aurait provoqué une amnésie), je devais lui réservait une petite place ici. Après, vous dire que cela ma transcendé serait un peu malhonnête de ma part. c’est bon, sympathique, cocotier et surfeur, mais c’est pas la grande révolution. J’y prend plaisir malgré tout. Commencer une journée avec ceci, vous donne un sourire radieu(tel que celui du petit Fabrizio 🙂 )
  10. On finit, toujours plus en douceur avec cette jolie reprise, folk à l’honneur pour la fin de cette playlist.

ps: je suis désolé, trois mois sans cours et ca y est je ne sais plus faire des phrases construites et corrects…

Club Action

9 Sep

Finalement, je commence un nouvel article pour cet playlist mais comme je l’ai dis précédemment ça sentira les lasagnes réchauffées. Car (et j’en suis vraiment désolé) je n’ai rien de trouver de très excitant mise à part ce qui se trouve déjà sur tous les blogs, alors ça ne sera pas de l’exclusivité loin de là. Enfin, assez parler ; commençons!

  1. DJ ZebraIcky Thump (Whole Lotta Funk remix) [WS VS Led Zepplin]
  2. Louise Attaque & DionysosSong2 ( Blur Cover)
  3. Kaiser ChiefsNever Miss a Beat
  4. Yo Majesty Club Action (Midnight Juggernauts Remix)
  5. Devendra BanhartIn The Summertime (Mungo Jerry)
  6. PeachesGay Bar (Electric Six)
  7. Of MontrealStarman (David Bowie) (Acoustic)
  8. MetronomyHeartbreaker (Kris Menace Remix)
  9. Empire Of The SunWalking On A Dream
  10. Get Well SoonBorn Slippy

Pourquoi les écouter?

  1. Il est bien rare que quelqu’un poste un remix de DJ Zebra, ceci dit, c’est assez compréhensible vu le matracage radio (OUI fm…mais je n’ai rien dis). Apres, il faut trier, et je vous le dis tout de suite ce mix White Stripes/ Led Zepplin est absolument exquis. On se rend bien compte que ces deux groupes ont beaucoup en commun (oui les WS ont tout pompé mais on en est pas là)et ce mix outre ce titre alléchant, dispose d’une harmonie parfaite….enfin je blablate mais soyons claire : C’est excellent!!!
  2. Je suis tomber par hasard sur le duo Louise Attaque/Dionysos sur taratat et bien je me suis surpris à aimer. Car, tout ce que vous pourriez penser, cette reprise est excellente en tout point,selon moi.Ceci à fait naitre en moi le besoin insoupçonné d’écouter ces deux groupes. Il y a quelque chose dans les voix des deux chanteurs qui me donnent des frissons. C’est bête, moi qui était la pire ennemie de la scène française folklorique (disons ça clairement) et bien je retrouve dans Louise Attaque une chanson que j’apprécie malgré le parler français et chez Dionysos quelque chose qui mange à la scène britannique. C’est bizarre, c’est comme si je m’étais complètement trompé sur ce qui est bon et ce qui ne les pas. On jette des groupes aux ordures tel tryo ou noir desir sous prétexte qu’il parle français alors quand réalité ce sont des prodiges. La langue français n’est certes, pas la plus délicate a chanter mais ce qu’il y arrive en donnant quelque chose de bien, tant au niveau des paroles que de l’instrumentale, mérite un peu plus ce que l’on leur accorde. Attention, je ne vais pas faire la promotion d’Olivia Ruiz (faut pas déconner non plus) mais un peu de remise en question ne fait pas de mal.
  3. Rien d’étonnant, rien de surprenant, rien de nouveau mais ce n’est pas vraiment ce qu’on attend quand il s’agit des groupes a tubes : on prend c’est tout! Ce nouveau Kaiser Chiefs (le son est pas extra désolé) est super du point de vu du groupe, on évite largement les coulées gluantes de pop too much de certains titres de Yours Truly, Angry Mob en trouvant le juste bon milieu entre la pop et le rock (et ça donne le..Pop/rock..ahaaaaa)Enfin, c’est bon, dansant, racoleur….Kaiser Chiefs…
  4. Avec l’immense nouvelle de la venue des Franz Ferdinand à Paris, il fallait bien que je m’intéresse à leurs compères de soirée ; soit Yo Majesty et Get Well Soon. En ce qui concerne Yon Majesty c’est sympa comme tout, un peu bruyant quand on est pas d’humeur mais globalement chouette. Pour ce remix des Midnight Juggernauts, je considère que c’est une petite perle, ça ne va pas révolutionner votre monde mais juste de quoi vous faire passer un bon moment.
  5. Je vous mentirais si je vous disais que cette reprise apporte vraiment quelque chose. Mais pour moi, la simple voix de Devendra Banhart fais des reprises sublimes.  On est bien d’accord, tout le monde aime l’original, alors il n’y a pas de raison que vous passiez à coté de ce somptueux live.
  6. Electric Six, c’est un peu comme un gros délire : on est pas plus intelligent après avoir écouté une de leur chanson mais finalement pas plus con, alors on continue…en boucle. J’avais déjà poster le terrible Danger! et c’est maintenant le tour de Peaches de reprendre Gay Bar, pas mal barré, franchement cool. Super cool même…
  7. Je dirais un franc et massif : ENFIN. Car, oui les Of Montreal on fait énormément de reprises et particulièrement de David Bowie mais presque aucune ne sont audibles, c’est tout simplement horriblement faux (et pourtant j’aime beaucoup Of Montreal dans son milieu naturel)et là c’est tout simplement beau. Certes, ce n’est pas d’une originalité folle, mais pour l’occasion et pour la qualité, il fallait que je la poste.
  8. J’avais laissé trainer ce remix dans un coin de mon disque dur, me disant que finalement, je ne l’écouterai sans doute jamais. Mais décidément tout le monde en parle alors je me suis dis : pourquoi pas. Alors autant calmer vos ardeurs tout de suite, c’est nettement inférieur à l’original (on se demanderai comment ça pourrait être le cas, d’ailleurs.). On se rapproche par l’ambiance d’un semblant de Midnight Juggernauts. C’est jolie, Spatial, beau, personnel….enfin je sais pas, sincerement écouté le, ça vaut le coup, moi je l’aime, faite moi confiance et just listen.
  9. Un peu disco, un peu Phoenix, un peu merveilleux, vraiment sympa!
  10. Je tiens a dire que je trouve assez déplacé de mettre Get Well Soon dans la soirée Franz Ferdinand, à la rigueur Yo Majesty passait largement mais Get well soon est assez…..différent. j’aime bien mais je trouve que c’est un peu un manque de gout de l’avoir mis là. Enfin, j’ai écouté l’album pour ne pas trop être dépaysé le 13 novembre, et j’avoue que c’est plutôt pas mal. Un peu triste, un peu macabre, un peu radiohead par moment mais le tout se digère bien et on apprécie…à petite dose.

Pix : Kaiser Chiefs